2011-2012

Digital Humanities. Les transformations numériques du rapport aux savoirs

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

3e mercredi du mois de 13 h à 15 h (salle 3, RdC, bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris), du 19 octobre 2011 au 20 juin 2012. La séance du 18 janvier est repoussée au 25 janvier (même heure, même salle)

Le séminaire se penche sur l'émergence des Digital Humanities (DH), en Amérique du Nord et en Europe, à l'intersection des sciences humaines et sociales et des computer sciences. Ce terme désigne tout à la fois un ensemble de pratiques de recherche mobilisant de manière structurelle des moyens informatiques, des modèles épistémologiques relevant du concept de « e-sciences », mais aussi des modes de diffusion des résultats de la recherche qui mobilisent les nouveaux moyens de communication en réseau. À un autre niveau, le développement des Digital Humanities a des implications en terme de politique scientifique pour les sciences humaines et sociales en faisant porter l'attention sur le besoin d'infrastructures de recherche d'un nouveau type (développement des cyberinfrastructures, grilles de calcul et plates-formes d'édition). Enfin, les Digital Humanities représentent, pour des disciplines dont l'inscription dans le champ scientifique fait débat, une opportunité pour aborder sous un angle différent leur position dans les relations sciences-société.

La liste dh@cru.fr annonce les actualités du séminaire. L'abonnement est libre, https://listes.cru.fr/sympa/info/dh

Cette année, le séminaire sera consacré à la préparation d’une action coordonnée par le Cléo qui aboutira en septembre 2012. Cette action s’articule autour de l’organisation d’un événement scientifique, d’une publication, et de la préparation d’un programme de recherche.

Evénement : à la fin du mois de septembre 2012, le Cléo organisera le deuxième THATCamp à l’EHESS à Paris. Pour mémoire, un ThatCamp – acronyme de The Humanities and Technology Camp – est une conférence qui se déroule selon un mode d’organisation particulier : «Un THATCamp est une rencontre ouverte où chercheurs de sciences humaines et informaticiens de tous les niveaux apprennent ensemble et échangent au cours de sessions proposées spontanément»: http://thatcamp.org/. Des THATCamps sont organisés régulièrement partout dans le monde. C’est à Paris qu’a eu lieu le premier THATCamp se déroulant en Europe : http://tcp.hypotheses.org/

Publication : conjointement à cet événement, le Cléo publiera un nouveau Read/Write Book, consacré aux digital humanities (le premier était dédié à l’édition électronique http://cleo.revues.org/128 ). Le RWB 2 constituera une anthologie des meilleurs textes (chapitres d’ouvrages, articles, billets de blogs) publiés en ligne sur le sujet au cours des toutes dernières années.

Programme de recherche : dans le cadre de la construction d’une association européenne des digital humanities – Humanistica –, un programme de recherche international, comparatif, sur les périmètres et les méthodes des digital humanities dans les différents pays européens est en préparation. Plusieurs séances du séminaire seront consacrées à l’organisation de ce programme qui démarrera officiellement à la suite du THATCamp.

Contrairement aux années précédentes, le séminaire ne sera donc pas articulé autour de présentations formelles de projets – à une exception près, la séance du 16 mai. La plupart des séances seront des sessions de travail en commun sur l’un ou l’autre des éléments de l’action coordonnée. Le séminaire est ouvert à tous ceux qui veulent y participer et apporter leur contribution.

Programme des séances :

25 janvier 2012 : Un Read/Write Book sur les digital humanities (séance 1)
La séance sera consacrée à une présentation de l’action coordonnée (objectifs, modalités, organisation, calendrier, partenaires) puis à une première recension des textes candidats à sélection dans le RWB2. Tous les participants sont invités à faire des propositions. Une liste bibliographique complète sera établie à l’issue de la séance.

15 février 2012 : Un Read/Write Book sur les digital humanities (séance 2)
La séance sera consacrée à une lecture critique et à une discussion des textes proposés. Une organisation par parties et une structuration de la collection de textes sera proposée à l’issue du travail en commun. Ce travail servira à la construction du Read/Write Book 2 qui, comme son prédécesseur, se présente comme une anthologie de textes publiés. L’édition scientifique de cet ouvrage prendra modèle sur les “living books about life” expérimentés par OpenHumanities Press : http://www.livingbooksaboutlife.org/about.html

21 mars 2012 : Humanistica, association européenne des digital humanities
La séance sera consacrée à la présentation du projet de création de l’association européenne des digital humanities : Humanistica. L’idée fondatrice en a été lancée à l’issue du THATCamp de Florence (23-26 mars 2011) http://www.thatcampflorence.org/ . Une séance de travail a été organisée au cours du ThatCamp Lausanne (11-12 novembre 2011) http://switzerland2011.thatcamp.org/ qui a débouché sur la proposition de construire un programme de recherche européen sur les méthodes des digital humanities. Cette séance du séminaire permettra de faire avancer la préparation de ce programme. Elle sera organisée en visio-conférence (sous réserve) avec le THATCamp Luxembourg : http://www.digitalhumanities.lu/ qui se déroule au même moment.

16 mai 2012 : séance spéciale : La généalogie des métadonnées
Seth van Hooland, titulaire de la Digital Information Chair à l’Université libre de Bruxelles http://homepages.ulb.ac.be/~svhoolan/ présentera ses recherches : "Pour une généalogie des méta-données : évaluer et améliorer la qualité des pratiques documentaires dans le secteur culturel". Résumé : “La numérisation du patrimoine culturel rend la problématique de la qualité des bases de données documentaires particulièrement aiguë. Si l’accès aux collections culturelles est de plus en plus aisé, leur interprétation demeure problématique. Une application originale du concept de «temporalité étagée» (Braudel) à une étude de cas réelle et complexe, à savoir le processus de transformation des supports physiques des catalogues durant plus d’un siècle au sein du Musée Royal de l’Afrique Centrale (Tervuren), contribue à répondre à cette question. Cette herméneutique des bases de données documentaires donne lieu à des résultats opérationnels et généralisables pour la gestion de la qualité des dispositifs documentaires au sein du secteur culturel”.

20 juin 2012 : Autour du THATCamp : Bootcamp, Booksprint, Codesprint
Cette séance sera consacrée à la préparation du THATCamp de septembre, et plus particulièrement des sessions qui l’encadreront. Il s’agit de :
- Sessions de formation (Bootcamp) en salle informatique, pour permettre aux participants d’apprendre à maîtriser des logiciels, des techniques de traitement de données ou des dispositifs de co-production, partage ou diffusion de l’information.
- Sessions de co-production intensive de logiciels (Codesprint http://en.wikipedia.org/wiki/Sprint_%28software_development%29) ou de livres (manuels) (Booksprint http://www.booksprints.net/)
Un appel à manifestation d’intérêt pour participer et animer ces sessions est lancé. Les propositions seront discutées et articulées au cours du séminaire.
 

Renseignements : Marin Dacos, Centre pour l'édition électronique ouverte, 3 place Victor-Hugo, Case 86 13003 Marseille cedex 03, tél. : 04 13 55 03 39. Pierre Mounier, Centre pour l'édition électronique ouverte, 190 avede France, 75013 Paris, tél. : 06 61 98 31 86.

Adresse(s) électronique(s) de contact : marin.dacos(at)revues.org, pierre.mounier(at)revues.org

Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 18 janvier 2012.

EHESS (Siège), 190-198 avenue de France 75244 Paris cedex 13 - Tél : 01 49 54 25 25