Territoire et ville dans les sciences sociales

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Lundi de 9 h à 11 h (salle 7, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 5 novembre 2012 au 18 février 2013

L’objectif est d’étudier un certain nombre de travaux portant sur l’espace dans les différentes disciplines de sciences sociales. L’accent est mis sur l’anthropologie, l’histoire, la géographie, la sociologie, l'architecture et l'urbanisme ; les textes retenus couvrant une large gamme de langues et d’époques (fin XIXe-XXe s. pour l’essentiel). Il s’agit de travaux fondamentaux (textes classiques ou plus contemporains, parfois textes présentant le caractère de sources) analysés sur deux séances dans une perspective d’histoire des sciences (contextes de production, contenus, réceptions).

Ce séminaire hebdomadaire réunit l’ensemble du groupe étudiant et une grande partie de l’équipe enseignante. Les textes sont fournis à l’avance, les étudiants sont tenus de les lire et leur participation au commentaire est organisée. La validation exige une note de lecture en M1 et un commentaire oral de texte en M2.

Ce séminaire obligatoire en M1 et M2 pour les étudiants de la formation de master « Territoires, espaces, sociétés » est également ouvert à d'autres formations de master, sur demande.

Aires culturelles : Europe,

Suivi et validation pour le master : Hebdomadaire semestriel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Intitulés généraux :

  • Marie-Vic Ozouf-Marignier- Identités, savoirs, aménagement
  • Christian Topalov- La ville : sciences, pouvoirs, sociétés
  • Renseignements : Annie Sevin, GGH-TERRES, 105 bd Raspail 75006 Paris, tél. : 01 53 63 51 42.

    Direction de travaux d'étudiants : sur rendez-vous.

    Réception : Annie Sevin, GGH-TERRES, 105 bd Raspail 75006 Paris, tél. : 01 53 63 51 42.

    Niveau requis : séminaire réservé en priorité aux étudiants de master. Autres participants sur demande auprès d'Annie Sevin.

    Adresse(s) électronique(s) de contact : sevin(at)ehess.fr

    Compte rendu

    Comme enseignement pluridisciplinaire de tronc commun de la spécialité de master Territoires, Espaces, Sociétés, le séminaire a pour objectif d’étudier des textes traitant du territoire et de la ville dans les différentes disciplines de sciences sociales. Les choix privilégient les corpus de l’anthropologie, l’architecture et l’urbanisme, la géographie, l’histoire, la sociologie, et diversifient les références de langues et d’époques. Les séances d’analyse d’un texte dans une perspective d’histoire des sciences par un enseignant de l’équipe pédagogique ou un invité alternent avec des ateliers encadrés par plusieurs enseignants de T.E.S, dont A. Sevin et C. Varlet-Maurel, où les étudiants présentent des textes en mettant l’accent sur les contenus, la construction argumentaire et les modes d’écriture. Les deux types de séances sont articulés à travers le choix de textes qui se répondent, composant le programme en six dossiers de lectures.

    Identité et territoire dans les sciences sociales 1ère séance, A. Sevin (« L’appartenance territoriale comme principe de classement et d’identification », Sociologie du Sud-Est. Revue de sciences sociales, juillet 1984-juin 1985, n° 41-44). Atelier (Guy Di Meo, « L’identité : une médiation essentielle du rapport espace/société », Geocarrefour, 2002, vol. 7, n° 2.  Bernard Debarbieux, « Construits identitaires et imaginaires de la territorialité : variations autour de la figure du « montagnard », Annales de géographie, 2008/2, n° 660-661).    Migrations, travail, sociétés. 1ère séance, Nancy Green (Georges Mauco, Les étrangers en France. Etude géographique sur leur rôle dans l’activité économique, Paris, A. Colin, 1932). Atelier avec la participation de N. Green (Nathan Glazer, Daniel Patrick Moynihan, Beyond the Melting Pot : the Negroes, Puerto Ricans, Jews, Italians, and Irish of New York City, 2d ed., Cambridge, Mass, MIT. Press, 1970 (1st ed., 1963).
    Leonardo Benevolo : histoire et pratique de l’urbanisme italien. 1ère séance, Pier Paola Penzo (Leonardo Benevolo, Aux sources de l’urbanisme moderne, Paris, Horizons de France, 1972, (1ère éd italienne, 1963). Atelier avec la participation de Pier Paola Penzo (L. Benevolo, Histoire de l’architecture moderne, 1. La révolution industrielle, Paris, Dunod, 1979 (1ére éd italienne, 1960). P. L. Cervellati, R. Scannavini, C. de Angelis, La Nouvelle culture urbaine, Bologne face à son patrimoine, Paris, Le Seuil, 1981 (1ére éd italienne, 1977).
    L’enquête. Les méthodes des sociologues de Chicago. Christian Topalov (C. Topalov, « Society Ladies: un sociologue enquête à Chicago en 1924 », Genèses, 2007/1, n° 66.  Burgess Papers , Box 140, University of Chicago, Department of Special Collections). Atelier avec la participation de C. Topalov (Jennifer Platt, « La première vague de l’école de sociologie de Chicago. Le mythe des données de première main », in : Daniel Cefaï (textes réunis, présentés et commentés par), L’enquête de terrain, Paris, La Découverte, 2003, (1st ed , J. Platt, in : History of Human Sciences, 1994, 7, 1). J. Platt, « The development of the « participant observation » method in sociology : origin, myth and history », Journal of the History of Behavioral Sciences, oct 1983).
    Formes urbaines. De la persistance à la résilience. Sandrine Robert (Pierre Lavedan, Qu’est-ce que l’urbanisme ?, Paris, H. Laurens, 1924). Atelier avec la participation de S. Robert (Claire Marchand, « Des centuriations plus belles que jamais ? Proposition d’un modèle dynamique d’organisation des formes », Etudes rurales, 2004, n° 167-168.  Christina Aschen-Leygonie, « Vers l’analyse de la résilience des systèmes spatiaux », L’Espace géographique, 2000, tome 29, n° 1).
    Anthropologie urbaine. Dialogue Brésil-France. Heitor Frugoli Jr, avec la participation de Michel Agier (Conférence sur l’anthropologie urbaine au Brésil). Atelier avec la participation H. Frugoli Jr (H. Frugoli Jr, Enrico Spaggiari, « Networks and Territorialities : an ethnographic approach to the so-called cracolândia [“crackland”] in Sao Paulo”, Vibrant: Virtual Brazilian Anthropology, 2011, vol. 8, n° 2. Virginie Milliot, « Les biffins, ou l’organisation de la misère ? », Territoires, 2011, n° 521, Emmanuelle Lallement, La ville marchande, enquête à Barbès, Paris, Téraèdre, 2010).
    Séminaire de tronc commun du master européen Erasmus Mundus TEMA, Territoires européens (civilisation, nation, région, ville) : identité et développement, auquel participe la spécialité Territoires, espaces, sociétés du master Recherche en sciences sociales de l’EHESS. Le master TEMA s’articule autour des problèmes de la structure et de la structuration territoriales de l’Europe, de son histoire et de son état actuel, dans une approche  interdisciplinaire des sciences sociales et examinés à quatre échelles différentes : civilisation, nation, région et ville. Le séminaire repose sur des lectures de textes faites par les enseignants et par les étudiants du master. Les textes sont choisis parmi les quatre corpus sélectionnés par les enseignants-chercheurs des universités partenaires (EHESS, Université Elte de Budapest, Université Charles de Prague, Université de Catane), chaque corpus réunissant des textes classiques répartis selon les quatre échelles d’observation mentionnées.
    Civilisation.
    Séances animées par G. Sonkoly.
    Textes. I. Wallerstein, « L’Occident, le capitalisme et le système moderne », Sociologie et sociétés, 1990, n° 1. J. Szücs, Les trois Europes, (chap V, « L’évolution du concept de la nation en Europe centrale : le poids de l’histoire »), Paris, L’Harmattan, 1985. Présentés par G. Sonkoly.
    Textes: D. Nordman, Frontières de France (conclusion), Paris, Gallimard, 1998. E W. Fox, History in geographic perspective, (chap 2, “The rise of trade, towns and the administrative state”), Toronto, 1971. E L. Jones, The european miracle. Environments, economies and geopolitics in the history of Europe and Asia, (chap 5, “The market economy”), Cambridge, Cambridge University Press, 1987 (sd ed). G. Delanty, « Peripheries and borders in a post-western Europe », article from www.eurozine.com, 2007. F J. Turner, « The significance of the frontier in american history », American Historical Association, 1893. Présentations par des étudiants et discussion collective avec l’enseignant.
    Nation
    Séances co-animées par M-V. Ozouf-Marignier et A. Sevin.
    Textes. A. Dieckhoff, “Beyond conventional wisdom. Cultural and political nationalism revisited”, in A. Dieckhoff et C. Jaffrelot, Revisiting nationalism. Theories and process, 2005 (présenté par A. Sevin). P. Nora (sous la direction de), Les Lieux de mémoire, (Présentation, « Entre mémoire et histoire », Présentation, « La nation »), Paris, Gallimard, 1987 (présentés par M-V. Ozouf-Marignier).
    Textes. J. Penrose, « Nations, states and homelands. Territory and territoriality in nationalist thought”, Nations and nationalism, 2002, 8(3). A. Smith, « State-making and nation-building », in J.A. Hall (ed.), States in history, Oxford, Basic Blackwell, 1986. N. Rousselier, “Déconstruire l’Etat-nation. Travaux et discussions », Vingtième siècle. Revue d’histoire, 1996, n° 49. A-M. Thiesse, La création des identités nationales. Europe XVIIIè-XIXè siècle, (Introduction et troisième partie, « Culture de masse. La nation comme horizon »), Paris, Le Seuil, 2001 (1ére éd, 1999). Présentations par des étudiants et discussion collective avec les enseignantes. 
    Région
    Séances co-animées par M-V. Ozouf-Marignier et A. Sevin.
    Textes. M. Abélès, « L’anthropologie à l’épreuve du local », in A. Mabileau (sous la direction de), A la recherche du « local », Paris, L’Harmattan, 1993 (présenté par A. Sevin). C. Bromberger, « Du grand au petit. Variations des échelles et des objets d’analyse dans l’histoire récente de l’ethnologie de la France », in I. Chiva et U. Jeggle (éds.), Ethnologies en miroir. La France et les pays de langue allemande, Paris, Ed de la M.S.H, 1987 (présenté par M-V. Ozouf-Marignier).
    Textes. M. Avenza M, G. Laferté, "Dépasser la "construction des identités" ? Identification, image sociale, appartenance », Genèses. Sciences sociales et histoire, 2005, n° 61. A. Appadurai, Modernity in large. Cultural dimension of globalisation, (chap 9, "The production of locality"), University of Minesota Press, 1996. D. Fabre, "L'histoire a changé de lieu" in A. Bensa et D. Fabre, Une histoire à soi. Figurations du passé et localités, Paris, Ed de la M. S. H, 2001. J. Gottman, "En étudiant la planification régionale" in J. Gottman, A. Sestini, O. Tulipe, E G. Willatts, M A. Vilo (recueil d’études par), L’aménagement de l’espace. Planification régionale et géographie, Paris, A. Colin, 1952. R. Pasquier, "Quand l'Europe frappe à la porte des régions. Européanisation et mobilisations régionales en France et en Espagne», Politique européenne, 2002, n° 7. Présentations par des étudiants et discussion collective avec les enseignantes. 
    Ville
    Séances animées par N. Verdier et Paolo Militello
    Textes. B. Lepetit, « La ville : cadre, objet, sujet. Vingt ans de recherche française en histoire urbaine », Enquête. Anthropologie, Histoire, Sociologie, 1996, n° 4 (présenté par P. Militello). 
    J-C. Perrot, « Genèse d’une ville moderne : Caen au XVIIIè siècle », Annales historiques de la Révolution française, 1974, n° 215, (présenté par N. Verdier).   Conférences sur l’histoire du concept de ville (N. Verdier).
    Textes. F. de Dainville, « Grandeur et population des villes au XVIIIè siècle », Population, 1958. C. Olmo, B. Lepetit, La città e le sue storie, Turin, Piccola Biblioteca Einaudi,1995. Compte rendu de J-F. Chauvard, Annales Histoire Sciences Sociales, 1997, n° 5. M. Roncayolo, L’imaginaire de Marseille. Port, ville, pôle, Marseille Chambre de Commerce et d’Industrie de Marseille, 1990. Compte rendu de E. Iachello, Annales Histoire Sciences Sociales, 1993. M. Roncayolo, Les grammaires d’une ville. Essai sur la genèse des structures urbaines à Marseille, Paris Ed de l’EHESS, 1996. Compte rendu de F. Walter, Annales Histoire Sciences Sociales, 1997, n° 5. G. Dupuy, L’urbanisme des réseaux. Théories et méthodes (Introduction, chap 1 « Les difficultés de l’urbanisme contemporain », chap 2 « Le développement des réseaux dans la ville »), Paris, A. Colin, 1991. Présentations par des étudiants du master et discussions collectives avec les enseignants.
     

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 28 mai 2013.

    EHESS (Siège), 190-198 avenue de France 75244 Paris cedex 13 - Tél : 01 49 54 25 25

    Crédits et mentions légales - Accessibilité - Flux RSS