La figure du médecin dans l’Inde classique

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

2e et 4e mardis du mois de 13 h à 15 h (salle 6, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 25 novembre 2008 au 13 janvier 2009

La littérature sanskrite classique offre un vaste éventail de points de vue sur la profession médicale. Si les médecins jouissent d’un statut éminent à date ancienne, par exemple dans le Ṛgveda, et sont hautement valorisés dans la tradition médicale, il n’en va pas de même dans les textes épiques (Mahābhārata, Purāṇa) et dans les traités législatifs (dharmaśāstra), où se manifeste une certaine réserve, voire une hostilité déclarée. Le séminaire sera consacré à la lecture d’extraits représentatifs de ces différentes opinions, afin de mieux comprendre les causes de cette évolution.

Aires culturelles : Asie méridionale, Inde,

Suivi et validation pour le master : Obligatoire sur l'année (bi-mensuel)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Histoire - Histoire et civilisations de l'Asie

Intitulé général : Linguistique dans le monde indien

Renseignements : Les 2e et 4e mardis du mois, de 13 h à 15 h, à partir du 25/11/08, au 105 bd Raspail, 75006 Paris (salle 10). Courriel : ph(at)ehess.fr

Direction de travaux d'étudiants : Sur rendez-vous uniquement.

Site web : http://ehess.linguistique-mondeindien.fr/inde/

Adresse(s) électronique(s) de contact : ph(at)ehess.fr

Compte rendu

La première séance (25 novembre) a coïncidé avec la dernière des quatre conférences assurées par Karin Preisendanz, professeur à l’Institut für Südasien –, Tibet – und Buddhismuskunde de l’université de Vienne et directeur d’études invité de l’EHESS : « The Retrieval of the Ancients : Commentaries on the Nyayasutra on the Early Modern Period ».
Les séances suivantes ont été consacrées à une introduction aux différents types de témoignage sur la figure du médecin que l’on peut trouver dans la littérature sanskrite (littérature épique, belles-lettres, traités législatifs et médicaux, etc.), ainsi qu’à la lecture d’extraits représentatifs de représentations variées allant du praticien exemplaire au plus hardi des charlatans. Le séminaire a été suspendu en janvier 2009 en raison du congé de maternité de Pascale Haag, mais cet enseignement sera poursuivi ultérieurement.

Publications
L’Inde, Paris, Le Cavalier Bleu (collection Idées reçues), 2009.
• En collaboration avec Blandine Ripert. Il s’agit de la deuxième édition de cet ouvrage (première édition parue en 2006), Studies in the Kasikavrtti. The Pratyaharaprakarana : Critical edition, translation and other contributions, sous la dir. de P. Haag et V. Vergiani, Firenze, Firenze University Press, 2009, 278 p.
• « L’atelier de l’écrivain : les notes de René Daumal sur la grammaire sanskrite », dans René Daumal. Le Désir d’être, Vouziers, Les 3 Mondes, 2008, p. 66-82.
• « Introduction », sous la dir. de P. Haag et V. Vergiani, op. cit., p. 21-30.
• « Paratextual elements in Indian manuscripts : the copyists’invocations and the incipit of the Kasikavrtti », sous la dir. de P. Haag et V. Vergiani, op. cit., p. 215-241.
• « Bibliography on the Kasikavrtti », sous la dir. de P. Haag et V. Vergiani, op. cit., p. 263-274.
• « Description of manuscripts » (avec S. Bhate et V. Vergiani),  sous la dir. de P. Haag et V. Vergiani, op. cit., p. 53-73.
• Avec S. Bhate et V. Vergiani, « Critical edition », sous la dir. de P. Haag et V. Vergiani, op. cit., p. 77-97
• Avec V. Vergiani, « Translation : the section on abbreviations », sous la dir. de P. Haag et V. Vergiani, op. cit., p. 101-126, 2009.

Dernière modification de cette fiche : 31 décembre 2008.

EHESS (Siège), 190-198 avenue de France 75244 Paris cedex 13 - Tél : 01 49 54 25 25

Crédits et mentions légales - Accessibilité - Flux RSS