Accueil
Dernière Parution
Auteurs
Thèmes
Mots-clefs
Parutions
Videos
Recherche guidée
Comité de lecture
Contact
Abonnement
Soumission d'article
 
Version anglaise
Drapeau anglais


Collection numérisée également sur NUMDAM
pour les n°1 à n°148
et sur Revues.org
pour les n° 149 et suivants
Affiner ou élargir la recherche
4 entrées référencées
Titre Contribution à l'histoire des tests laplaciens
Auteur ARMATTE Michel
Mots-clefs Astronomie, Bayes, Cournot, Fisher, Laplace P.S., Neyman, Sex-ratio, Test statistiques, Tests d'hypothèses
Thèmes Histoire des mathématiques, Inférence, Statistique, Test
Résumé Au croisement des recherches historiques de Bernard Bru sur la statistique laplacienne, et des interrogations récurrentes depuis les années 1960 sur les usages peu satisfaisants des tests statistiques dans les sciences d'observation, nous revisitons la mise en place des tests statistiques dans l'œuvre de Laplace. On trouve déjà dans celle-ci un mélange entre plusieurs approches, et des audaces interprétatives, dignes de la version aujourd'hui pratiquée, hybride entre les apports de Bayes-Laplace, Fisher et Neyman.
Numéro 176, Hiver 2006, n° spécial Contribution à l'histoire des probabilités. Numéro en hommage à Bernard Bru
Langue   Français
Lire l'article


Titre La notion de modèle dans les sciences sociales: anciennes et nouvelles significations
Auteur ARMATTE Michel
Mots-clefs Econométrie, Epistémologie, Histoire des sciences, Modèle, Sciences sociales
Thèmes Economie - Econométrie, Epistémologie, Modélisation, Sociales (Sciences)
Résumé La notion de modèle joue un rôle fondamental aussi bien dans les sciences physiques que dans les sciences sociales. En s'appuyant sur les travaux de différents colloques et de travaux plus récents du centre Koyré, l'auteur dresse une fresque des différentes acceptions de la notion de modèle qui passe par la physique de Maxwell et Boltzmann à la fin du XIXe siècle, par les débats du Cercle de Vienne et la théorie des modèles en logique mathématique dans les années 1930-1950, puis par l'explosion de la notion plus empirique de modèle dans les sciences sociales aux deux moments clés des années trente et de l'immédiat après guerre avec le développement des mathématiques appliquées, de l'informatique, de la recherche opérationnelle, et de la modélisation structurelle. Une rupture importante apparaît dans les années 1970 qui invite à considérer que la modélisation des systèmes complexes ne trouve plus appui sur une théorie scientifique mais sur une multitude de savoirs que le modèle et plus encore le logiciel sont à même d'intégrer en fonction d'objectifs de connaissance et d'intervention. Dès lors c'est davantage la modélisation comme activité sociale et politique, inscrite dans des logiques d'acteurs et de décision collective, qui doit être considérée plutôt que le modèle comme objet médiateur purement cognitif entre théorie et observation.
Numéro 172, Hiver 2005, n° spécial Modèles et méthodes mathématiques dans les sciences sociales : apports et limites
Langue   Français
Lire l'article


Titre Théodore M. Porter, "Karl Pearson. The scientific life in a statistical age", Princeton, Princeton university press, 2004, 342 p.
Auteur ARMATTE Michel
Mots-clefs Aucun
Thèmes Analyse bibliographique, Histoire des mathématiques, Histoire des sciences, Statistique
Résumé Analyse bibliographique
Numéro 169, Printemps 2005
Langue   Français
Lire l'article


Titre Robert Gibrat et la loi de l'effet proportionnel
Auteur ARMATTE Michel
Mots-clefs Aucun
Thèmes Economie - Econométrie, Histoire des mathématiques, Histoire des sciences, Probabilités, Statistique
Résumé
Numéro 129, Été 1995
Langue   Français
Lire l'article



Droits des utilisateurs :
Contrat Creative Commons
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons