Carlo Severi

Directeur d'études de l'EHESS
Chaire : Anthropologie de la mémoire
Site(s): LAS

Carlo Severi est directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales et directeur de recherche au CNRS. Membre du laboratoire d’anthropologie sociale du Collège de France depuis 1985, il a travaillé d’abord sur la tradition chamanique des Indiens Kuna du Panama, en étudiant d’une part les théories indigènes de la maladie mentale et d’autre part les modalités de transmission du savoir chamanique. Il a ensuite développé une analyse comparative des arts de la mémoire, et formulé, avec M. Houseman, une théorie du rituel, fondée sur l’analyse relationnelle des actions. Il travaille actuellement sur les formes de subjectivité (définies par l'action, la parole et le regard) attribuées aux artefacts.

Il a été Visiting Scholar au King’s College de l’université de Cambridge (1990), Getty Scholar auprès du Getty Institute for the History of Art and the Humanities de Los Angeles (1994-1995) et Fellow du Wissenschaftskolleg de Berlin (2002-2003).

Il a notamment publié La memoria rituale (La Nuova Italia, 1993 ; trad. esp. Abya Yala Ediciones, 1996 ), Naven ou le donner à voir (avec M. Houseman, Ed. du CNRS-Éditions de la M S H, 1994 ; éd. angl. Brill, 1998, 2éme éd. 2010), et Le Principe de la chimère – Une anthropologie de la mémoire, Ed. Rue d’Ulm-Musée du Quai Branly, paru en 2007 (éd. it. Il Percorso e la voce, Turin, Einaudi 2004; éd. latino-américaine, El Sendero y la Voz, Buenos Aires, SB Ediciones, 2009).

En 2003, il a dirigé le numéro spécial de L’Homme consacré à Image et anthropologie ; en 2009, avec Giovanni Careri, François Lissarragues et Jean-Claude Schmitt, le livre Traditions et temporalités des images ; en 2010, avec Julien Bonhomme, le Cahier d’anthropologie sociale consacré aux Paroles en actes ; en 2011, un cahier de Gradhiva réunissant un ensemble d'études sur l'ambiguïté visuelle (Pièges à voir, pièges à penser).

 

Thèmes de recherche

- Anthropologie de la mémoire ;

- Théorie relationnelle de l’action rituelle ;

- Anthropologie des images ;

- Chamanismes amérindiens.

 

Évenements

Thursday 12 May 2016, Friday 13 May 2016
Colloque
De La Vision des vaincus (1971) aux Mémoires marranes (2011) en passant par Le Retour des ancêtres (1990), l’œuvre de Nathan Wachtel chemine, un demi-siècle durant, sur les lignes de crête du dialogue – productif souvent, critique parfois – entre l’anthropologie et l’histoire.Du compagnonnage avec...

Publications