Soutenance de thèse

Manger (avec) l'ennemi. Mythe, subsistance et alimentation chez les Baniwa et les Koripako (Amazonie, Brésil)

Résumé

Ce travail porte sur les relations entre les Baniwa et les Koripako du Nord-Ouest amazonien (Brésil) et les êtres non-humains, et plus spécifiquement les animaux et les plantes qu’ils transforment en aliments. Pour comprendre ces relations notre approche prend en compte des explications mythiques sur les origines de ces êtres, des descriptions de techniques de subsistance (pêche, chasse, horticulture et cueillette) et des pratiques culinaires et alimentaires dans différents contextes (domestique, communautaire et intercommunautaire). On observe, d’une part, la prédation entre les hommes et les animaux, et, d’autre part, le soin et la protection entre les femmes et les plantes cultivées – les animaux apprivoisés et les plantes sylvestres occupant une position intermédiaire. Ce contraste, qui se manifeste par de nombreuses précautions et restrictions alimentaires ou comportementales, s’explique par les types de relations établies entre humains et maîtres des animaux et des plantes qui contrôlent l’alimentation et la reproduction de leurs subordonnés. L’opposition entre prédation et soin – ce dernier consistant notamment en dons et en partage d’aliments – se retrouve également dans le domaine des relations humaines, la prédation étant caractéristique des relations avec les groupes étrangers et le don avec les consanguins et les membres du groupe local.

Jury

  • M. Philippe Descola (Directeur de thèse), EHESS
  • M. Oscar Calavia Saez, EPHE
  • M. Philippe Erikson, Université Paris Nanterre
  • M. Stephen Hugh-Jones, University of Cambridge
  • Mme Esther Katz, IRD
  • M. Robin Wright, University of Florida

Informations pratiques

Date(s)
  • Monday 11 May 2020 - 14:00
Lieu(x)
  • Visioconférence