Rencontres internationales d’épigraphie médiévale

Dans le cadre du programme SCRIPTA « Réseaux d’inscriptions et programmes épigraphiques dans l’Occident médiéval », Vincent Debiais (CRH-AHLOMA) organise du 15 au 19 septembre prochain à Roda de Isábena, en Aragon, une rencontre doctorale et postdoctorale consacrée aux questions d’épigraphie médiévale.

Cette manifestation, organisée avec le soutien du CRH et de nombreux partenaires locaux, veut créer un espace d’échange pour les jeunes chercheurs travaillant sur la culture écrite du Moyen Âge, en particulier sur les inscriptions, en privilégiant le temps long : une heure de présentation, une heure de discussion. Après publication d’un appel à participation, une cinquantaine de candidatures ont été reçues du monde entier et 16 jeunes chercheurs venant de Floride, d’Allemagne, d’Italie, de Croatie, de Grande-Bretagne, de France et d’Espagne ont été sélectionnés. Les rencontres n'ont pas de thématique ; elles concernent l'ensemble des sujets relatifs à l'épigraphie médiévale dès lors qu'ils abordent les enjeux historiques, anthropologiques et méthodologique de la culture épigraphique du Moyen Âge. Il s'agit donc de mettre les inscriptions médiévales en perspective avec les autres modalités de la culture écrite et de contribuer ainsi à une meilleure compréhension des raisons et des moyens de l'écriture épigraphique. On a fait le choix, pour cette manifestation, d'exposés sans public pour accorder aux participants toute la liberté dont ils pourraient avoir besoin pour proposer des hypothèses encore à vérifier, pour formaliser des idées à creuser, pour partager leurs doutes et leurs questions. Roda de Isábena, ce petit village dans les montagnes aragonaises, se prête parfaitement à une telle « immersion » épigraphique puisque le cloître de l’ancienne cathédrale abrite la collection la plus importante d’Europe pour les inscriptions médiévales. L’idée est également d’accompagner le travail des jeunes chercheurs de l’expertise et des conseils de quatre spécialistes de la culture écrite du Moyen Âge qui animeront les discussions.

Les séances, les repas et l’hébergement auront lieu dans le village même afin de favoriser également les échanges informels et de faire émerger ainsi des collaborations et des travaux collectifs dans le futur. Enfin, chacune des soirées pendant cette rencontre verra l’organisation d’activités grand public (ateliers, visites, conférences) dans les villages environnants pour assurer la diffusion des connaissances et des travaux sur la culture écrite du Moyen Âge.

 

Programme

  • Marianne Blanchard (Université de Barcelone) : Des inscriptions in altare. Les lipsanothèques catalanes du Xe au XIIIe siècle
  • Johan Bollaert (Université d’Oslo) : Visuality and Literacy in the Medieval Epigraphy of Norway
  • Rachel Carlisle (Florida State University) : Illusion and Authenticity in Late Medieval and Renaissance. Representations of Epigraphic Texts
  • Antonin Charrie-Benoist (École pratique des hautes études, Paris) : Les inscriptions ravennates , témoins de la vie intellectuelle
  • Hugo Chatevaire (allocataire à l’École des hautes études hispaniques et ibériques, Casa de Velázquez, Madrid) : Le texte comme image de soi : les inscriptions peintes sur les charpentes peintes domestiques dans l’Occident médiéval (milieu du XIIIe siècle-début du XVIe siècle)
  • Silvia Gómez Jiménez (Université Complutense, Madrid) : La estructura epigráfica en la literatura de Venancio Fortunato y Eugenio de Toledo
  • Becca Grose (Université de Londres) : Inscribing erasure & absence
  • Julio Macían Ferrandis (Université de Valence) : Quid scripsi, scripsi. Los textos en la pintura valenciana (1238-1579).
  • Kerstin Majewski (Université de Munich) : The Ruthwell Crucifixion Poem
  • Desi Marangon (Université de Padoue) : Comparing identities and alphabets through the lens of epigraphical sources
  • Matko Marusic (Université de Rijeka) : Source as text, text as iconography, and the typology of medieval devotional objects in the Adriatic
  • Arianna Nastasi (Université de Trente) : Chartae lapidariae and territorial organization in Rome and Lazio between the 6th and 12th centuries
  • Alessandro Palumbo (Université d’Oslo) : Language and script mixing in the epigraphic sources of medieval Scandinavia
  • Bella Radenovic (Courtauld Institute, Londres) : Goldsmiths’ Inscriptions and their Visual Rhetoric in Medieval Georgia
  • Mandy Telle (Université d’Heidelberg) : The medieval goldsmith in his work: social status, presence and reception
  • Nunzia Tota (École des hautes études en sciences sociales, Paris-Université Federico II, Naples) : Les inscriptions funéraires de l’époque angevine à Naples

 

 

 

Histoire Ibérique (monde)

Informations pratiques

Date(s)
  • Wednesday 15 September 2021 - 09:00 to Sunday 19 September 2021 - 18:00
Lieu(x)
  • Roda de Isabena - Espagne