Recyclez ! Recyclez ! Il en restera toujours quelque chose...

Présentation

Journée d'études organisée Laurent Herment et Niccolò Mignemi.

Les débats autour de l’économie circulaire ont récemment attiré l’attention sur les possibilités de remploi et de mise en valeur d’éléments autrement évacués des processus de production et des circuits d’échange. Devant la montée des inégalités sociales et de la crise écologique, ces discours promettent aujourd’hui de renverser la logique du gaspillage rendue possible par les systèmes contemporaines d’exploitation des ressources et d’accumulation de la richesse. Mais ils s’engagent, surtout, à donner une seconde vie à des objets en apparence inutiles ou nuisibles, en les inscrivant dans des nouvelles circulations à l’échelle locale, nationale voire mondiale.

La période d’urbanisation et d’industrialisation du XIXe siècle constitue un moment clef dans l’émergence des problématiques de la gestion des pollutions et des déchets. Aux États-Unis, en Angleterre et en Belgique, les villes industrielles croulent sous les sous-produits de l’industrie et sous les émissions d’usines soucieuses de se débarrasser des résidus. La contamination du monde, pour reprendre le titre de l’ouvrage de Thomas Le Roux et François Jarrige, progresse à grand pas et ne cesse de s’amplifier. Le recyclage des déchets et des sous-produits de l’industrie a pu dès lors apparaître comme une solution pour parer aux menaces les plus immédiates ou les plus voyantes qui touchent en premier lieu les classes populaires.

Cependant, l’idée que les villes du XIXe siècle et celles des époques plus anciennes étaient des villes recycleuses – en leur sein et à travers des circulations métaboliques avec les territoires environnantes – soulève de nombreuses interrogations. Mais elle nous encourage aussi à questionner la référence mythifiée à un âge d’or du recyclage, qui se place indifféremment ou simultanément dans un pays asiatique (Chine ou Japon en priorité), dans le Paris pré-haussmannien, dans les zones rurales de la Flandre intérieure, etc.

Poursuivant ces pistes, l’édition 2022 de la journée d’études du GrHEco entend explorer les systèmes techniques, les logiques économiques et les rapports sociaux qui régissent les pratiques de récupération et de remploi, à des époques et dans des espaces différents. Il s’agira, dans le même temps, de questionner la persistance ou bien le caractère conjoncturel de ces pratiques, ainsi que leurs dynamiques de transformation. Il faudra enfin élargir le regard sur le recyclage en tant qu’économie circulaire qui s’efforce de donner une nouvelle vie à des objets autrement irrécupérables, en raison de leur caractère résiduel ou nuisible. Si la dimension purement matérielle des flux est sans doute la déclinaison la plus visible du phénomène, la compréhension du recyclage méritera de s’enrichir par l’étude des pratiques qui concernent la sphère financière (recyclage des crédits qualifiés de « toxiques »).

 

Programme

10h : Introduction

  • Laurent Herment (CNRS, CRH)

10h15-12h15 : Quand la circulation fait la valeur

  • Juan Vicente Garcia Marsilla (Universitat de València) : Des choses avec sept vies. Marché de l’occasion et économie circulaire dans la Valence du Moyen Âge
  • Mathieu Marraud (CNRS, CRH) : Engager, revendre. Économie morale et deuxième circulation des marchandises à Paris, mi-XVIIe siècle
  • Lise Saussus (Post-doc, EHESS, CRH) : Qui rienz ne valent que à fondre… Recycler les alliages à base de cuivre à la période médiévale : refondre, découper, détourner

Pause déjeuner

13h30-14h50 : Des valeurs inépuisables ?

  • Gregory Chambon (EHESS, ANHIMA) : Le recyclage des objets de luxe en Mésopotamie au début du IIe millénaire av. n. è.
  • Odile Lakomski-Laguerre (Université de Picardie Jules Verne, CRIISEA) : Cryptomonnaies et recyclage des liquidités

Pause café

15h10-16h30 : Matérialités encombrantes

  • Raphaël Morera (CNRS, CRH) et Nicolas Lyon-Caen (CNRS, IHMC) : Recyclage et réemploi des déchets parisiens à l’époque moderne
  • Guillaume Carré (EHESS, CRJ) : Le Japon d’Edo, parangon du recyclage ? Aux sources d’un malentendu
Histoire

Informations pratiques

Date(s)
  • Friday 18 March 2022 - 10:00 to 16:30
Lieu(x)
  • EHESS - (Salle BS1_28-BS1_05) - 54 boulevard Raspail 75006 Paris
Contact(s)
  • laurent.herment@ehess.fr
  • niccolo.mignemi@gmail.com
À consulter
À télécharger