Communiqué | Ukraine : les mobilisations de l’EHESS

L’agression militaire dont l’Ukraine est la victime depuis plusieurs semaines a conduit l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), établissement d’enseignement supérieur ayant noué des relations anciennes avec l’Ukraine et la Russie, à prendre tout un ensemble de mesures dans un esprit de solidarité avec collègues et étudiants ukrainiens, russes et biélorusses menacés. L’EHESS s’est prioritairement préoccupée d’assurer la sécurité de ses personnels comme de ses étudiants présents sur le terrain. Tous et toutes sont désormais en sécurité.

Elle s’est ensuite consacrée à plusieurs actions de mobilisation : financement exceptionnel à destination des étudiants et chercheurs, accueil et accompagnement des exilés, organisation de manifestations scientifiques. 

Cet engagement solidaire ne vise pas seulement à avancer des réponses pratiques réclamées par l’urgence de la situation : il repose également sur une forte dimension réflexive et prospective, notamment au regard de l’avenir des études portant sur cette partie du monde, dont l’EHESS est l’un des principaux foyers.

L’École peut s’appuyer sur des expériences rencontrées par plusieurs chercheurs travaillant sur des pays autoritaires, de la Chine à la Turquie, en passant par l’Afrique ou l’Amérique du Sud. Deux événements scientifiques contribueront à cette réflexion :
- « Sciences sociales en danger ? Pratiques et savoirs de l’émancipation », les 23 et 24 juin 2022 ;
- « Interrogations et réflexions autours des « aires culturelles », en novembre 2022.

 

Comment l’EHESS se mobilise face à la guerre en Ukraine ?

Trois actions majeures : 

1. Protéger, accueillir et accompagner

Face à la guerre en Ukraine, l’EHESS a su regrouper ses membres pour prioritairement protéger ses étudiants et chercheurs en danger, puis accueillir et accompagner les étudiants et chercheurs de nationalité ukrainienne, russe et biélorusse.

2. Aider financièrement 

L’EHESS a su trouver des financements exceptionnels à destination des étudiants et chercheurs.

3. Soutenir scientifiquement au-delà des frontières

En plus d’une aide d’urgence, l’EHESS travaille en collaborations internationales avec les institutions ukrainiennes, russes et de l’Europe de l’est et diffuse en continu des messages scientifiques et de recherche sur la guerre en Ukraine.

 

1. Protéger, accueillir et accompagner

  • Identification de tous les agents, étudiants et chercheurs présents en Russie ou en Ukraine lors du déclenchement de la guerre et rapatriement des personnes en danger ;
  • Identification de tous les étudiants de nationalité ukrainienne, russe et biélorusse et de leurs tuteurs, ainsi que les étudiants dont les stages internationaux sont prévus dans des pays plus ou moins proches de la zone de guerre ;
  • Protection des données scientifiques ; 
  • Recensement de tous les logements disponibles au sein de l’Ecole et sur le Campus Condorcet, mais aussi tous les dispositifs d’aides extérieures à l’EHESS (Ville de Paris, Crous, Ministère du logement, préfectures), ainsi que tout le matériel, notamment informatique, à prêter ;
  • Mise en place d’un groupe de parole coordonné par Richard Rechtman, anthropologue et psychiatre, directeur d’études de l’EHESS ;
  • Sollicitation en interne des volontaires pour accompagner des étudiants et chercheurs « déplacés » arrivant sur les campus de l’École ;
  • Accueil extraordinaire des chercheurs ukrainiens, russes et biélorusses dans le cadre du programme professeurs invités.

 

2. Aider financièrement

  • Création d’un fonds d’urgence de 30 000 € issu du Fond de dotation de l’École ;
  • Appel aux centres et laboratoires de recherches rattachés pour faire remonter leurs reliquats de dotation aux services centraux de l’Ecole et abonder au programme PAUSE ;
  • Mise en place d’un dispositif de « Soutien financier à l’EHESS » afin de permettre les dons vers l’Ecole, en direction des différents besoin (financement de contrat post-doctorat, notamment) ;
  • Renforcement du programme PAUSE : création de 2 postes de post-doctorants.

 

3. Soutenir scientifiquement au-delà des frontières

  • Gel des coopérations institutionnelles avec les établissements russes (Collèges universitaires franco-russes, conventions de double-diplôme avec la Vyshka) ; 
  • Délivrance d’un document attestant des résultats obtenus l’année universitaire en cours par les étudiants russes inscrits dans des programmes franco-russes ;
  • Accueil de certains de ces étudiants l’année universitaire prochaine malgré la suspension de ces programmes ; 
  • Intensification de ses collaborations avec les institutions de l’Europe centrale et orientale (Bucarest, Budapest, Prague, Varsovie, Vienne), notamment via l’organisation d’une journée d’étude sur l’avenir de l’Europe ; 
  • Poursuite des recherches sur des terrains inaccessibles : mise en œuvre des « ateliers de l’Europe de l’Est », réflexion menée en lien avec celle sur les autres aires culturelles ; 
  • Organisation d’une manifestation scientifique et solidaire sur la guerre en Ukraine sur le Campus Condorcet le 15 avril, animée par Emmanuel Laurentin (France Culture) et retransmise sur YouTube en direct et en différé. 
  • Création d’un fil d’actualité spécial Ukraine qui recense toutes les prises de parole publiques sur la guerre : prises de position d’établissements, communiqués, revue de presse, relais d’initiatives, liens utiles, etc.

 

À propos de l’EHESS

L'École des hautes études en sciences sociales (EHESS), créée en 1975, constitue l’un des principaux pôles de sciences humaines et sociales en Europe. Elle est unique dans le paysage de l’enseignement supérieur et de la recherche français, tant du fait de son projet intellectuel interdisciplinaire que grâce à son modèle de formation par la recherche, à son ancrage international et à son ouverture sur la société.
L’EHESS réunit des enseignantes-chercheuses et enseignants-chercheurs et des étudiante étudiants du monde entier, plus de 3 000 pour ces derniers, et des personnels administratifs et d'appui technique à la recherche. L’École est implantée à Paris, au Campus Condorcet à Aubervilliers, Toulouse, Lyon et Marseille et héberge près de 40 unités de recherche. Elle accueille des enseignants-chercheurs invités du monde entier et dispose de sa propre maison d'édition : les Éditions de l'EHESS.

 

 

Contact presse
Audrey Rouy
06 14 12 66 35 
audrey.rouy@ehess.fr