Migrations d’élites.

Centre(s) de recherche(s) / service(s): 
French
Sous-titre: 
Une histoire-monde XVIe-XXIe siècle
Texte: 

Faut-il relire l’histoire des migrations en partant des élites ?
Longtemps cantonnée aux prolétaires, la recherche s’est progressivement élargie : des hommes aux femmes, de la grande industrie aux ateliers et aux commerces, de l’immigration à l’émigration, et d’une perspective centrée sur les pays d’arrivée à une approche plus globale. Reste que l’on a rarement questionné, dans la durée, l’ensemble des classes sociales et les mobilités, et réfléchi à ce que l’expérience professionnelle fait aux trajectoires migratoires (et réciproquement).
Les migrations d’élite ne sont pas un phénomène nouveau. D’une certaine manière, les « expatriés » contemporains, passés au crible de la sociologie, apparaissent comme des héritiers, non comme des pionniers. Par ailleurs, les « élites » ne sont pas une catégorie stable et renvoient à une multitude d’états et de parcours.
Qui sont ces élites (politiques, économiques, scientifiques et culturelles)? Quelles sont les conditions de leur départ? Qu’apportent-elles aux sociétés dans lesquelles elles s’installent ? En montrant l’historicité de la migration des élites depuis l’époque moderne, ce livre interroge la complexité de ces mobilités et leur place dans le temps long des migrations.

 

Couverture: 
Date de parution: 
November, 2022
Norme(s): 
Type de norme: 
Numéro: 
978-2-86906-887-2
Discipline(s): 
Type de publication: 
Boutons réseaux sociaux: 
Type d'éditeur: 
Autres éditeurs
Direction d'ouvrage: 
Marianne Amar & Nancy L. Green (dir.)
Chapo: 
Faut-il relire l’histoire des migrations en partant des élites ?
Mot(s) de thématique(s):