Didier Fassin à Marseille dans le cadre de la Biennale des écritures du réel

(du 16 mars au 12 juin 2022) organisée par le Théâtre de la Cité

L’EHESS, co-organisatrice du festival des sciences sociales Allez Savoir avec la Ville de Marseille, et le Théâtre de La Cité, organisateur de la Biennale des écritures du réel, s’associent pour valoriser mutuellement leur programme dédié au dialogue entre recherche et création.

Créée en 2012, la Biennale des écritures du réel est un festival qui a lieu tous les deux ans à Marseille pour mettre en dialogue art, politique et société. Elle défend la vision d'un théâtre engagé et partagé qui explore de nouvelles relations entre artistes et chercheur.euses, auteur.rices, enseignant.eshabitant.es, jeunes publics... Paroles, récits, poèmes d’un réel à vif, les écritures du réel nous invitent, à la croisée du politique et du poétique, à questionner le monde avec les yeux des autres.

 

Conférence " Le dernier jour d'un voyageur, Rendre justice à ceux pour qui la justice est rarement rendue"

Dans le cadre de la 6ème édition de la biennale, le Théâtre de la Cité reçoit à Marseille Didier Fassin*** pour une conférence  intitulée " Le dernier jour d'un voyageur, Rendre justice à ceux pour qui la justice est rarement rendue" qui aura lieu le mercredi 18 mai 2022 à 18h à la Bibliothèque de l’Alcazar (entrée libre dans la limite des places disponibles)

"Comment dire ce qu'est la dernière journée de la vie d'un homme abattu par le GIGN alors que, condamné à une peine de prison pour des délits mineurs, il n'était pas rentré d'une permission de sortir ? J'ai d'abord essayé de restituer les différentes versions, contradictoires, des gendarmes auteurs des tirs, des parents présents sur place et des autres personnes impliquées dans cette tragédie. Mais je ne m'en suis pas tenu à la juxtaposition de ces récits. J'ai ensuite conduit, sur la base des témoignages et des expertises, une contre-enquête qui m'a permis de reconstituer une version des faits distincte de celle de la police. Au bout du compte, il revient aux spectateurs et spectatrices de se faire leur propre idée de ce qui s'est réellement passé dans cette ferme habitée par des gens du voyage. L'idée n'est pas de rendre la justice, puisque la justice est passée à travers trois décisions confirmant le non-lieu dont ont bénéficié les gendarmes qui ont plaidé la légitime défense, mais de rendre justice à un homme, à sa famille et à sa communauté". Didier Fassin

Intervention de Didier Fassin dans des lycées

A l'occasion de sa venue à Marseille, Didier Fassin va par ailleurs animer deux ateliers-rencontres avec des lycéens des lycées Saint-Charles (1er arr.) et Diderot (13è arr.) et bénéficier en retour de leurs expériences et représentations de la police autour de son ouvrage "La force de l'ordre" (éd. Delcourt, 2020), bande dessinée issue de son ouvrage du même titre paru en 2011 (éd. Seuil), à la suite d'une immersion qu'il a effectuée pendant 15 mois dans l'ordinaire de brigades anti-criminalité d'une grande circonscription de sécurité de la région parisienne pour comprendre leurs relations avec les populations locales, et notamment les adolescent·es et les jeunes de milieu populaire. 

 

*** Didier Fassin est anthropologue, sociologue et médecine, Directeur d'Études EHESS - Membre de l'Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux - IRIS(EHESS/CNRS/Université Sorbonne ParisNord/Inserm) et Professeur à l’Institute for Advanced Study de Princeton.

 

A suivre entre autres en mai :

  • "Le pas de l'autre", conférence théâtralisée (les 5/11/19/28 mai à 19h30) par Michel André et François Gémenne, spécialiste des questions de géopolitique de l’environnement et des migrations (Université de Liège, Sciences Po Paris, Sorbonne)
  • "Migrations : parcours de vies, histoires de soins", un récit d'expérience à la croisée de la recherche scientifique et du théâtre documentaire (le 09 mai à 19h30) , par Anne-Cécile Hoyez (géographe, chercheuse au CNRS - laboratoire ESO, Université Rennes 2) et Pascal Jarno (médecin / service de santé publique et épidémiologie au CHU de Rennes)
  • "Néoliberalisme & dé-démocratisation" avec Barbara Stiegler (philosophe) & Christophe Pebasthe (historien, Univ. Bordeaux-Montaigne), une rencontre qui interroge l’état de nos démocraties et tente de détricoter les discours qui nous gouvernent.
  • "Parole et pollution", lecture performance le 03 juin à 20h de Marielle Macé (DE EHESS)

Plus d'informations

Chercheur(s):
Didier Fassin