L'EHESS soutient l'enquête FOCUS

L’EHESS soutient l'enquête en ligne FOCUS, conduite à travers tout le Canada et en France. Cette étude a pour but de mieux comprendre comment les mesures de santé publique mises en place pendant la pandémie de Covid-19 ont affecté la vie sociale et la santé des jeunes. Les jeunes (moins de 30 ans), en particulier ceux qui sont socialement défavorisés, sont les plus exposés aux conséquences sociales et sanitaires à long terme liées à ces changements.
Cette enquête aborde un large éventail de sujets concernant la vie sociale et l’accès aux services de santé, ainsi que des questions sur la santé sexuelle, la santé mentale et la consommation de substances. Des questions porteront aussi sur la manière dont vous vivez avec la pandémie, pour mieux comprendre l’effet de la pandémie de Covid-19 sur votre santé et votre vie sociale. Les données de l'enquête seront utilisées pour plaider en faveur d'une adaptation des politiques et des programmes en vue de mieux répondre aux besoins des jeunes, tant en France qu'au Canada.

Vous pouvez participer si vous :
  • Avez entre l’âge légal dans votre province ou territoire de résidence (18 ou 19 ans), et 29 ans
  • Résidez en France ou au Canada
  • Comprenez l’anglais ou le français

L’enquête en ligne est à compléter de manière confidentielle. Vous allez être invité à répondre à deux enquêtes en ligne, chacune à environ 6 mois d’intervalle. La première enquête prendra environ 20 minutes à remplir. Six mois plus tard, vous allez recevoir une invitation de la part de l’équipe de recherche FOCUS pour participer à une enquête de suivi (environ 15 minutes).

Vous pouvez choisir de répondre à l’enquête en ligne sur votre ordinateur, votre tablette ou votre téléphone. Les participants auront la possibilité de s’inscrire à un tirage au sort pour gagner un des trois (3) prix de 100 €.

 

Cette enquête est financée par les Instituts de Recherche en Santé du Canada (IRSC) et est menée par Dr. Rod Knight, principal investigateur, Assistant Professeur au département de Médecine de l’Université de Colombie-Britannique (UBC) et chercheur scientifique au Centre de Colombie-Britannique sur la Toxicomanie (BCCSU) et Dr. Marie Jauffret-Roustide, principale co-investigatrice, chercheure à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), affiliée à l’Université de Paris et à l’EHESS (École des hautes études en sciences sociales).