Regards de l'EHESS : l'Amérique fracturée ?

Revue de presse

Le 25 mai 2020 à Minneapolis (Minnesota), la mort de George Floyd, un Afro-Américain tué lors d’un contrôle policier, déclenchait une série de manifestations et d’émeutes à travers l’ensemble des États-Unis. Depuis lors, on assiste à une escalade de violence des deux côtés – aussi bien des manifestants que du président Donald Trump. Le tout se déroulant en pleine pandémie de Covid-19, qui a durement frappé le pays et révélé ses profondes inégalités.

Les chercheuses et chercheurs de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) l’ont déjà souligné à maintes reprises dans leurs interventions médiatiques, dont nous vous proposons de retrouver ici une sélection : la mort de George Floyd agit comme un détonateur dans l’Amérique de Trump. Au terme de quatre années d’un mandat présidentiel controversé, ce premier grand mouvement social états-unien conteste pêle-mêle les violences policières, la persistance de l’ordre racial, la politique de l’exécutif et les inégalités socio-économiques et sanitaires mises à jour par le Covid-19.

Face à cette brûlante actualité, les sciences sociales ont plus que jamais pour mission d’exposer les racines de la colère – pour mieux comprendre les enjeux du présent.

À travers cette revue de presse, régulièrement actualisée en fonction des interventions de nos chercheurs et chercheuses, nous vous proposons de découvrir un aperçu du type d’approches et de questionnements susceptibles d’éclairer un tel phénomène et de répondre à des questions qui nous concernent toutes et tous. 

 

Donald Trump : cas singulier ou miroir d’une Amérique ?

 

Un ordre racial persistant

 

Les couleurs de l'art

 

(Se) mobiliser face au racisme

 

Des inégalités accrues par la pandémie