Les plaisirs à Byzance

La réforme de l’enseignement supérieur comporte des contraintes pour les établissements universitaires en ce qui concerne la façon de fournir un enseignement à la fois formateur et de spécialisation. Désormais la plupart des pays européens ont choisi la voie dite « des accords de Bologne », qui prévoit trois (parfois quatre) ans d’études préliminaires (licence, laurea, ptycheio etc.), deux ans d’études intermédiaires (master, laurea specialistica, metaptychiako etc.), et trois ans de doctorat. C’est justement pour mieux former les étudiants du deuxième et troisième degré que des Écoles d’été sont mises en place dans toute la Communauté Européenne. En ce qui concerne les études byzantines, la situation est très particulière : généralement il n’existe pas de filière spécialisée dans ce domaine d’études, et les étudiants suivent parfois des spécialisations à l’intérieur des cours de philologie classique, d’histoire de l’art ou d’histoire. Pour pallier à cette situation, une École d’été - la première dans son genre - avait été mise en place en 2009 grâce à une collaboration entre l’École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris et l’Université Aristote de Thessalonique. La première année, avec le soutien de la Préfecture de Drama, un programme triennal a été lancé, avec pour but d’offrir à des étudiants en provenance du monde entier une formation dans toutes les disciplines afférentes à la byzantinologie (histoire, littérature, histoire de l’art, archéologie, droit, sigillographie, paléographie, codicologie, numismatique etc.). Ce programme continua en 2010 toujours à Drama, et en 2011 à Serrès, grâce au soutien du Ministère grec de la Culture et du Tourisme et à l’association EMEIS.

Les séminaires étaient dispensés en français et en anglais par les meilleurs spécialistes ; les étudiants, auxquels une bourse d’études avait été octroyée, avaient ainsi la possibilité de former une véritable communauté constituée par ceux qui seront les futurs enseignants et chercheurs qui continueront à faire vivre la recherche dans le domaine de la civilisation byzantine. En 2012 l’Université de Thessalonique a renoncé à la poursuite du programme. C’est à ce moment que la Mairie de Thessalonique a pris la courageuse décision de relancer cette initiative si importante et novatrice. Par le biais d’un accord entre la Mairie et l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, l’École d’été, améliorée et enrichie, a depuis eu lieu à Thessalonique. Le Ministère grec de la Culture et du Sport a depuis apporté son soutien, tout comme l’Institut français de Thessalonique.

La première année les sujets traités tournaient autour du « document byzantin » et des méthodes d’interprétation ; la deuxième année autour du « palais » byzantin ; la troisième autour du « monastère » ; la quatrième autour des « outils à Byzance, outils pour Byzance » ; la cinquième autour des « communautés et groups à Byzance » ; la sixième autour des « saints et pécheurs à Byzance ». Après une année de pause, la Mairie de Kavala a pris le relais et une septième école d’été a eu lieu en 2016, ayant comme sujet « Religion d’État, religion pour l’État ». En 2017, nous avons exporté l’école d’été à Bucarest.

Le succès de l’initiative a été énorme : des étudiants des quatre coins du monde ont participé à ces Écoles d’été, et des bourses d’étude ont été octroyées à des doctorants venant d’Australie, du Chili, des États Unis ; de Russie, d’Arménie, de Turquie, du Japon, de Corée, de Chine, de l’Afrique du Nord, de Palestine et du Liban, ainsi que de tous les pays de l’Union européenne et des Balkans. Désormais la majeure partie des futurs byzantinistes seront passés par cette École, qui aura signifié une étape fondamentale dans leur formation.

À partir de cette année l’École d’été est organisée par organismes, « Association des commerçants de Thessalonique », « Thessalonique Byzantine » et « Oecoumène Byzantine », et CéSor avec la participation de nombreux sponsors. Le sujet abordé, qui nous intéressera, examine un aspect de la culture byzantine, peu étudié a ce jour, et introduit un nouvel horizon de recherche avec des nouvelles méthodes de lecture : les plaisirs. La contribution de cette université d’été est de découvrir l’homme byzantin et ses rapports avec les autres dans les plaisirs de la vie.

Thessalonique, la deuxième ville de l’Empire, et Kastoria, ville florissante à l’époque byzantine, hébergent donc une École d’été qui souligne leur lien étroit avec leurs racines byzantines, dans une continuité de tradition qui font d’elles de véritables laboratoires pour la recherche en Byzantinologie. C’est un dessein qui porte du prestige aux villes de Thessalonique et de Kastoria.

Paolo Odorico

Directeur d’études École des Hautes Études en Sciences Sociales

Paris

 

Vendredi 6 juillet

9.00 - 10.30   R.MACRIDES (Université de Birmingham) – L’émergence de la sensorialité au XIIe siècle

10.30 - 12.00. CH. ARAMPATZIS (Université Aristote de Thessalonique) – Les Plaisirs des cinq sens : ouï - Musique et liturgie

12.00 - 13.00. Pause – coffee break

13.00 - 14.30. P. KATSONI (Université Aristote deThessalonique) – Les plaisirs interdits

14.30 - 16.00. R. MACRIDES (Université de Birmingham) – L’émergence de la sensorialité au XIIe siècle

 

Samedi 7 juillet

10.00 - 12.00  VISITE DES COLLECTIONS DU MUSEE BYZANTIN

 

Dimanche 8 juillet

DÉPART POUR KASTORIA

VERRIA

10.00    Visite de la ville byzantine de Verria

13.00    Réception à la mairie de Verria par le maire Konstantinos Vorgiazides

KASTORIA

19.30    Inauguration de l’École d’Été à Kastoria

Inauguration de l’Exposition de photos organisée par le Centre Hagiorétikè Estia du Mont Athos : « Mont Athos. Le regard photographique ». Photos de Zoran Purger (Serbie), Ali Borovali (Turquie), Zbigniew Kosc (Pologne), Valery Bliznyuk (Russie).

Réception à Kastoria par le maire M. Anestis Aggelis

 

Lundi 9 juillet

9.00 - 10.30      A. BABUIN (Université d’Ioannina) – Following the byzantine flag

10.30 - 10.45    Discussion

10.45 - 11.00    Pause

11.00 - 12.30    B. CASEAU (Paris Sorbonne) – Les Plaisirs des cinq sens : odorat. Le plaisir de sentir bon

12.30 - 12.45    Discussion

16.00 - 17.30    M. KAPPAS (Ephorie des Antiquités de Messine) – Les Plaisirs des cinq sens : vue – Heavenly domes:The miracle of Justinian architecture and its impact

17.30 - 17.45    Discussion

17.45 - 18.00    Pause

18.00 - 19.30    M. PAISIDOU (Université Aristote de Thessalonique) – Les Plaisirs des cinq sens : vue – Kastoria, la ville des archontes: la splendeur de leurs édifices, de leurs portraits

19.30 - 20.00   Discussion

21.00               Dîner offert par l’Association des Fourreurs de Kastoria

 

Mardi 10 juillet

9.00 - 10.30      I. CHOULIARAS (Ephorie des Antiquités de Thesprotia) – Les Plaisirs des cinq sens : vue – Geometry and Nature. Mosaic decorations in Early Christian basilicas

10.30 - 10.45    Discussion

10.45 - 11.00    Pause

11.00 - 12.30    A. BABUIN (Université d’Ioannina) – Weapons in Byzantine Art

12.30 - 12.45    Discussion

16.00 - 17.30     M. KAPPAS (Ephorie des Antiquities de Messine) – Les Plaisirs des cinq sens : vue – Constructing sacred spaces in Middle and Late Byzantium:A pleasure for the eyes, a relief for the soul

17.30 - 17.45    Discussion

17.45 - 18.00    Pause

18.00 - 19.30    B. CASEAU (Paris Sorbonne) – Les Plaisirs des cinq sens : odorat. Les plaisir des jardins

19.30 - 20.00 Discussion

21.00    Dîner offert par M. le maire de Nestorio

 

Mercredi 11 juillet

EXCURSION – VISITE DES MONUMENTS BYZANTINS DE KASTORIA

 

Jeudi 12 juillet

9.00 - 10.30      Fl. KARAGIANNI (European Centre for Byzantine and Postbyzantine Monuments) – Les Plaisirs des cinq sens: vue – Public Spaces in Byzantine cities. Pleasant spots in everyday life

10.30 - 10.45    Discussion

10.45 - 11.00    Pause

11.00 - 12.30    G.ARAMPATZIS (Université d’Athènes) – Plaisir et bonheur à Byzance

12.30 - 12.45    Discussion

16.00 - 17.30     Fl. KARAGIANNI (European Centre for Byzantine and Postbyzantine Monuments) – Les Plaisirs des cinq sens : vue – Internal decoration of urban houses in Early Christian era

17.30 - 17.45    Discussion

17.45 - 18.00    Pause

18.00 - 19.30    G.ARAMPATZIS (Université d’Athènes) – Plaisir et bonheur à Byzance

19.30 - 20.00   Discussion

21.00               Dîner offert par la Sainte Métropole de Kastoria

 

Vendredi 13 juillet

RETOUR À THESSALONIQUE & DÉPART DES PARTICIPANTS

Histoire Byzantines (études)

Informations pratiques

Chercheur(s):
Paolo Odorico
Date(s)
  • Lundi 02 juillet 2018 - 09:00 - Jeudi 12 juillet 2018 - 21:00
Lieu(x)
  • Thessalonique et Kastoria
À consulter
À télécharger