Appel à candidatures Équipe internationale triennale 2020

Objectif

L’École des hautes études en sciences sociales offre aux membres de ses centres de recherche la possibilité de créer une « Équipe internationale triennale ». Portée par un chercheur ou enseignant-chercheur statutaire, auquel s’associent au moins un autre membre statutaire et deux chercheurs postdoctoraux, appartenant à un ou plusieurs centres de l’École, cette structure temporaire, conçue pour une durée de trois ans, a pour objectif d'offrir un cadre, à la fois suffisamment pérenne et souple, à la conduite de recherches en collaboration avec des collègues étrangers. L’intérêt scientifique et la faisabilité de chaque projet seront préalablement évalués par le conseil scientifique qui émettra un avis positif ou négatif. Le conseil scientifique ne pourra pas financer plus de trois projets par an. Ces derniers ne pourront être reconduits au-delà de la durée de trois ans.

 

Fonctionnement

D’une durée maximale de trois ans, chaque équipe réunira autour d’une problématique scientifique commune et novatrice des chercheuses et des chercheurs étrangers et français. L’équipe devra se réunir au moins une fois par an dans des locaux qui seront mis à disposition par l’École. Le calendrier devra être établi afin de permettre une période de co-présence annuelle de l’ensemble des participants comprise entre quinze jours au minimum et vingt-huit jours au maximum. Cette réunion annuelle pourra se faire en dehors du calendrier universitaire. Avec l’appui de la DDR, ces équipes bénéficieront :

  1. de quatre invitations récurrentes de chercheurs dont deux senior (titulaires d’un poste) et deux « junior » (post-doctorant·es), sur le modèle des invitations récurrentes du programme professeurs invités ;
  2. jusqu’à six petites invitations par an dans le cadre de l’appel RI pour des activités ponctuelles du laboratoire ;
  3. de locaux (postes de travail ; salles de réunion) mis à disposition pendant le temps annuel de réunion « physique » du laboratoire au 54 boulevard Raspail ou à l’Hôtel à projets du campus Condorcet pour le pôle parisien et dans des lieux à déterminer pour les pôles lyonnais, marseillais et toulousain ;
  4. de la possibilité d’organiser au moins un séminaire collectif de recherche si le groupe se réunit au cours du calendrier universitaire. Ce séminaire pourrait être validé par les étudiants ;
  5. d’un budget dont le montant sera à déterminer en fonction des opérations scientifiques souhaitées pendant les trois années. Des crédits peuvent être également apportés par les chercheurs étrangers participant à l’équipe.

À l’issue des trois années, un rapport collectif sera présenté devant le conseil scientifique et sera publié sur le site de l’établissement. Celui-ci ne se limitera pas à un simple descriptif des activités scientifiques, mais présentera les résultats obtenus au terme de la collaboration ainsi qu’une réflexion sur les modalités d’un éventuel prolongement du travail entrepris, y compris le cas échéant sous l’angle de la politique scientifique de l’École.

 

Rôle du conseil scientifique

Le conseil scientifique examinera les candidatures et décidera du financement.

Les dossiers de candidature devront comporter :

  1. un argumentaire scientifique de cinq pages détaillant l’originalité du projet de recherche et la pertinence d’une collaboration internationale ;
  2. une liste des membres du laboratoire (ou centre) et un CV détaillé des invité·es ;
  3. un budget détaillant les opérations scientifiques envisagées ;
  4. le calendrier des réunions indiquant notamment le mois de réunion « physique » des membres ;
  5. le CV détaillé du porteur.

À l’issue du projet, le conseil scientifique recevra le rapport de l’équipe internationale triennale et envisagera, sur cette base, les éventuelles conclusions qu’il est possible d’en tirer pour l’École (en termes d’orientations thématiques, de types d’interdisciplinarité, de dispositifs d’accompagnement, de financement ou de structures de recherche, etc.).

Les projets devront être adressés à Hélène Le Roux et Romain Huret :

  • Avant le 23 juin 2020 pour une réponse à la rentrée
  • Avant le 25 octobre 2020 pour une réponse au début du mois de novembre

La Direction du développement de la recherche, notamment Camille Amat, Caroline Chu et Jérôme Malois, se tient à la disposition des candidats pour les aider à constituer le dossier de soumission.

Informations pratiques

Date(s) limite(s)
  • Dimanche 25 octobre 2020 - 23:30
Chercheur(s):
Romain Huret