« La collapsologie : un discours réactionnaire ? », par Jean-Baptiste Fressoz