« De la fusion, de l’incertitude et du pari », par Sophie Wahnich