« Il y a une fêlure entre la fonction et l'homme », entretien avec Pierre Rosanvallon