« Je suis devenu un peu animiste, il m’arrive de dialoguer avec les oiseaux », avec Philippe Descola