BABELS - Ce que les villes font aux migrants, ce que les migrants font à la ville

BABELS - Ce que les villes font aux migrants, ce que les migrants font à la ville. D’une ethnographie multi-site à une anthropologie publique.

En Europe en 2015, la question de l’asile a été posée comme objet de débat public au niveau des États, des  municipalités, des associations de droits de l’homme, et au niveau individuel. Dans différents pays européens, ont été promues publiquement et mis en œuvre institutionnellement une hospitalité publique, ainsi que des formes sociales plus ou moins organisées ou individualisées d’hospitalité. Dans le même temps, les mêmes ou d’autres représentants de l’État, des médias ou des citoyens ont défendu le rejet et la mise à l’écart des migrants et réfugiés. Ce moment a mis au jour les ambigüités des formes concrètes de l’asile. C’est ce qui fait l’objet de cette recherche collective et publique, fondée sur trois séries d’ethnographies portant sur les Villes-carrefours et refuge (Beyrouth et Istanbul) ; Villes-frontières et traversées (aux frontières géographiques et politiques de l’Europe); Villes-refuges et « crise de l’asile » (capitales européennes). 

In Europe in 2015, the issue of asylum emerged as a public debate at the State level, at the local level, for human rights organizations as well as private individuals. In different EU countries, a public hospitality has been promoted in the public sphere and applied through institutions, as well as more or less organized and individualized social forms of hospitality. At the same time, the same or other State representatives, the media and random citizens have called for the exclusion of migrants and refugees. This critical moment highlighted the ambiguities of asylum in its tangible and everyday practices. This observation is the departure point of the current collective and public research, based on three series of ethnographies: Cities of Crossroads and Refuge (Beirut and Istanbul); Border Cities and Crossings (at geographical and political borders of Europe); and Cities of Refuge and “Asylum Crisis” (at European capital cities).

Partenaires et membres du projet

  • Direction : Michel Agier
  • Coordination : Stefan Le Courant
  • Coordination de l’axe Villes-frontières et traversées : Karen Akoka avec Carolina Kobelinsky
  • Coordination de l’axe Villes-carrefours et refuges : Nicolas Puig avec Michel Tabet
  • Coordination de l’axe Villes-refuges et « crise de l’asile » : Chowra Makaremi avec Véronique Bontemps

Equipe

EHESS / IIAC - LAUM

Mot clés

Migration - frontières - ville - hospitalité.

Séminaire

Michel Agier - Anthropologies de l'hospitalité

Événements

Conférence

Projet Babels «La ville comme frontière»

Mercredi 29 juin 2016

Lauréat du programme ANR 2015 intitulé « Politique migratoire, asile et refuge », Babels est un projet ANR coordonné par Michel Agier (IIAC). Ce programme de recherche questionne l'actuelle « crise des réfugiés » en Europe à travers les formes d'hospitalité ou de rejet envers les migrant·e·s qu'elle a fait surgir. Fondé sur des ethnographies...