L'après-George-Floyd - Carnets de l'EHESS

Perspectives sur l'après-George Floyd - Carnets de l'EHESS

La crise inédite que nous traversons nous met à l’épreuve. Elle interroge bien des certitudes. Elle confirme aussi le bien fondé de nombre de problématiques et de champs de recherche qui la précédaient : rapport de nos sociétés au vivant et à la "nature", place des inégalités en leur sein, rythme, modalités et finalités de la mondialisation, et tant d’autres. Cette redécouverte de la vulnérabilité de notre existence collective et individuelle est un appel à la réflexion. La sortie de cette crise doit s’opérer avec les sciences sociales sur lesquelles devrait s’adosser tout exercice de lucidité. Conçues hier comme partie prenante d'un nécessaire effort de protection du collectif contre les pathologies de la modernité, comment pourraient-elles aujourd'hui ne pas se sentir interpellées ?

C'est pour répondre à cet appel que l'École des hautes études en sciences sociales a lancé en mars 2020 le Carnet de l'EHESS : Perspectives sur le coronavirus. Fort de son succès, l'Ecole inaugure aujourd'hui le Carnet de l'EHESS : Perspectives sur l'après-George Floyd, à l’occasion de la séquence politique ouverte aux États-Unis par le meurtre de George Floyd et désormais élargie au reste du monde.

Cet espace a vocation à proposer des billets de chercheuses et de chercheurs issus de toute la diversité des sciences sociales. Tous auront à cœur de mettre en évidence les échos entre la crise en cours et des terrains, des objets ou des périodes apparemment éloignés : des pistes ou des suggestions de recherche, plus que des savoirs constitués qui devront être élaborés à leur rythme et dans le temps long qui est celui de la recherche.

Par cette initiative, l'École des hautes études en sciences sociales reste fidèle à sa vocation et à sa volonté de mobiliser les sciences sociales en vue d’éclairer le débat public. Elle souhaite aussi affirmer fortement que l'après-crise commence à s'élaborer dès maintenant et que les sciences sociales auront tout leur rôle à jouer dans l’effort de lucidité et de réflexion sur soi auquel cette crise invite nos sociétés.

Portrait de Christophe Prochasson
Christophe ProchassonPrésident de l'EHESS

Comité Editorial 2021 : Caroline Callard, Filippo Ronconi
Comité Editorial 2020 : Romain Huret, Bruno Karsenti, Victor Demiaux
Traductions : Sébastien Le Pipec
Publications, visuels, diffusions : Service de la communication

Johann Michel
28 octobre 2020
Comment évoquer la mémoire de l'esclavage et de ses abolitions ?
Philippe Cordez
26 octobre 2020
Quelle est l’histoire, quels sont les enjeux de cette association si présente entre le bois d’ébène et les corps humains conçus comme noirs ?
Agustina Barrachina
12 octobre 2020
En Argentine, l'histoire de la "disparition" organisée des Afro-descendants
Clément Thibaud
15 septembre 2020
En Amérique latine, l'utopie du métissage dissimulait mal des inégalités raciales persistantes
Romain Huret
1 septembre 2020
Dans un pays en proie au désespoir, la mort de George Floyd a fait l'effet d'une étincelle
Manuel Bocquier
30 juillet 2020
Pourquoi la country music états-unienne est-elle la cible de protestations antiracistes ?
Cédric Moreau de Bellaing
22 juillet 2020
Comment l’activité policière s’est-elle transformée au gré de sa confrontation aux troubles sociaux ?
André Gunthert
6 juillet 2020
Faut-il montrer la vidéo d'un meurtre pour lancer le débat public ?
Nicolas Barreyre
1 juillet 2020
Pourquoi les manifestations s'en prennent-elles aux statues alors qu'elles réclament en priorité une réforme du système policier ?
Jean-Frédéric Schaub
1 juillet 2020
Pourquoi le meurtre de George Floyd à Minneapolis a-t-il suscité une vague de mobilisations mondiale ?
30 juin 2020
Prolonger la réflexion des billets des chercheurs et chercheuses de l'EHESS sur l'après-George Floyd