Être juif et pauvre

Rôles sociaux et capacités d’agir en mondes chrétiens et musulmans (Moyen Âge - époque moderne)

Sous l’angle d’une histoire économique, institutionnelle et sociale de la pauvreté, ce colloque invite à une contextualisation des expériences juives, ainsi qu’à l’étude systématique de la stratification et de la diversité interne des sociétés juives du Moyen Âge à l’émancipation, en Europe et dans l’Empire ottoman. Que signifiait être juif et pauvre dans les sociétés du passé ? Et comment mesurer l’évolution socio-économique et la complexification des populations juives au milieu des mondes chrétiens et musulmans ? Si certaines sources anciennes ou plus récentes, souvent teintées d’antijudaïsme ou d’antisémitisme vindicatif ont insisté sur la supposée « richesse » des juifs, de nombreux autres documents et témoignages montrent au contraire combien la pauvreté aurait été une question et un problème récurrents dans les sociétés juives du passé. Itinérants, vagabonds, petits colporteurs, petits marchands, artisans, étrangers, marginaux, réfugiés, rabbins ou encore prostituées : un large panel d’acteurs et leurs histoires et trajectoires singulières et collectives seront au cœur des recherches présentées.

Colloque international organisé par : Michaël Gasperoni (Centre Roland Mousnier/CNRS) et Davide Mano (Etudes juives – CRH/EHESS)

Histoire Juives (études)

Informations pratiques

Date(s)
  • Lundi 05 novembre 2018 - 09:00
  • Mardi 06 novembre 2018 - 09:30 - 12:30
Lieu(x)
  • EHESS (salles BS1-05 et BS1-28) - 54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Contact(s)
  • davide.mano@ehess.fr
À consulter
À télécharger