La couleur en question

« Le diable qui, vous le savez, est un grand coloriste », Balzac

« La couleur pure ! Et il faut tout lui sacrifier », Paul Gauguin

« JE SENS par la couleur, c’est donc par elle que ma toile sera toujours organisée », Henri Matisse

« Le pur concept de couleur, cela n’existe pas », Ludwig Wittgenstein

« Je suis le propriétaire de la COULEUR », Yves Klein

« Sans cesse la couleur devient une autre couleur et autre chose que la couleur », Yves Bonnefoy

 

Les artistes, poètes, philosophes, les physiciens ont toujours eu leur idée sur la couleur. Partant de ce constat et du principe que « la perception de la couleur n’est pas entièrement élucidée quand on a précisé les données physiques et physiologiques », le créateur de la psychologie historique, Ignace Meyerson (1888-1983) organisait à Paris en 1954 un colloque pour cerner les Problèmes de la couleur. Aussi bien spécialistes de diverses disciplines scientifiques qu’artistes, vingt-trois intervenants tentèrent d’apporter des réponses à ces problèmes : physiciens, physiologistes, fabricants de couleurs, plasticiens ou autres sémioticiens poursuivirent des entretiens sur trois jours.

 

Mais la couleur, vaste champ à peine exploré, est un objet d’étude sans cesse repris et qui pose à chaque génération des questions inédites. Depuis un demi-siècle, de nombreuses découvertes en physiologie, en neurologie, en physique ou encore en linguistique, en philosophie, en histoire et en histoire de l’art ont vu le jour à son sujet et suscité de nouvelles pistes de recherches dans le domaine de l’art et des sciences. Poètes et artistes ont eux aussi continué à explorer les multiples champs offerts par la couleur : les peintres bien-sûr, ou plus généralement les plasticiens, qui convient la couleur-matière ou la couleur-lumière dans leurs installations, les cinéastes, les vidéastes, les musiciens, les architectes, …

 

En 2018, le colloque « La couleur en question » se propose par une approche résolument pluridisciplinaire de faire le bilan critique de ces nouvelles avancées en favorisant, autour de thématiques précises, le dialogue entre chercheurs des différents domaines concernés mais aussi artistes plasticiens, architectes et écrivains. Pour chaque session, plusieurs conférences correspondant à des approches variées donneront les premières pistes de réflexion pour une table ronde réunissant à chaque fois un physico-chimiste, un restaurateur, un historien de l’art, un psychologue, un musicologue ou un philosophe, un artiste, un musicien ou un architecte, un spécialiste de littérature, un poète.

Philosophie psychologie arts et langage Arts, Esthétique

Informations pratiques

Date(s)
  • Mercredi 04 juillet 2018 - 09:00 - Vendredi 06 juillet 2018 - 18:30
Lieu(x)
  • Abbaye de Royaumont - Fondation Royaumont - 95270 Asnières-sur-Oise
À consulter
À télécharger