Jardins et sociabilités

Dans leurs versions publiques et privées, les jardins se constituent comme des espaces privilégiés pour les pratiques de sociabilité. En Occident comme en Orient ils favorisent les rencontres, tout comme l’affirmation des hiérarchies par la mise en place des formes de distinction et de représentation sociale. Ils se prêtent parfaitement à l’exercice de telles pratiques grâce aux solutions d’aménagement et de paysagisme dont ils font l’objet. Cependant, nous nous devons d’examiner différentes sources documentaires (cartes, peintures, photos, vestiges archéologiques) nous permettant de comprendre les expériences qui dépassent la matérialité des jardins – que ceux-là existent toujours ou pas. L’interprétation des pratiques de sociabilité dans les jardins nous projette ainsi vers une connaissance des articulations complexes entre nature, culture et codes de comportement. Ces dimensions favorisent enfin des approches transdisciplinaires, prêtes à faciliter la reconstruction des pratiques du passé et de mieux saisir les expériences contemporaines.

Ce colloque réunit des interventions qui affrontent de tels défis. Elles sont proposées par des invités et par des membres du projet international « Du monde en miniature au jardin planétaire : imaginer, vivre et (re)créer le jardin, des mondes anciens à nos jours », une initiative de l’USPC réunissant aussi des chercheurs de l’EHESS, de l’École nationale supérieure d'architecture de Paris-Val de Seine, de l’Université de São Paulo (USP), de l’Université de l’État de São Paulo à Campinas (Unicamp) et de l’Université de l’État de Rio de Janeiro (UERJ).

Comité scientifique : Frédéric Alexandre, Anna Caiozzo, Paulo César, Garcez Marins, Laurence Feveile, Mônica Raisa Schpun

Aires culturelles Amérique du Sud

Informations pratiques

Date(s)
  • Mercredi 09 mai 2018 - 09:15 - Vendredi 11 mai 2018 - 18:15
Lieu(x)
  • Auditório do Museu do Ipiranga, São Paulo, Brésil
À consulter