Missionnaires et traducteurs : les enjeux de la traduction des textes chrétiens en langues amérindiennes

Dans de nombreuses langues amérindiennes, les premiers textes écrits, et souvent les seuls à ce jour, sont des traductions de textes chrétiens (Bible, sermons, etc.), œuvre de missionnaires protestants ou catholiques, qui sont aussi ceux qui ont fixé une norme de transcription de la langue. Des traductions partielles de la Bible existent ainsi dans plus de 200 langues amérindiennes. Il s’agit donc là d’un fait linguistique, historique et culturel majeur, qui offre la possibilité de comparaisons riches et précises. Ces textes chrétiens en langues amérindiennes constituent un objet singulier, qui n’a jusqu’à présent guère été étudié en tant que tel. Ces journées d’études ont pour objectif d’étudier ces traductions sous deux angles : à la fois celui de la production des textes (acteurs amérindiens et étrangers, processus de traduction, idéologies linguistiques, résultats textuels, etc.) et sous celui de leurs usages par les Amérindiens (lecture, reformulations, réinterprétations, etc.).

Organisateurs : Élodie Blestel (Université Sorbonne Nouvelle, CLESTHIA), Pierre Déléage (CNRS, LAS), Andrea-Luz Gutierrez Choquevilca (EPHE, LAS), Cédric Yvinec (CNRS, Mondes Américains-CRBC)

Informations pratiques

Date(s)
  • Jeudi 08 décembre 2016 - 09:00 - 17:45
  • Vendredi 09 décembre 2016 - 09:00 - 13:00
Lieu(x)
  • École Pratique des Hautes Études (salle 123), Bâtiment Le France - 190, av. de France 75013 Paris
  • Collège de France, site Marcelin Berthelot (salle 3) - 11, pl. Marcelin Berthelot 75005 Paris
Contact(s)
  • cedric.yvinec@ehess.fr
À consulter