De l'histoire juive à l'histoire des Juifs

L’histoire au service d’un État-nation depuis 1925

La fondation en 1925 de l'Université Hébraïque de Jérusalem ouvre à un nouveau paradigme dans l’historiographie. Devenue un centre majeur pour les études juives (avec Gershom Scholem, Yitzhak Baer, Yosef Klausner ou Yehezkel Kaufmann ), elle a été le lieu d'une relecture sioniste de l'histoire des Juifs. Lors de cette séance du cycle De l'histoire juive à l'histoire des Juifs, interviendront  Maxence Klein - Doctorant en co-tutelle à l'EHESS et à l'UNIL. Ses travaux de recherches, co-dirigés par Sylvie Anne Goldberg et Jacques Ehrenfreund, portent sur le sionisme de langue allemande du début du XXe siècle jusqu'aux années 1930. Et Jacques Ehrenfreund - Professeur à l’université de Lausanne où il est titulaire de la Chaire d’histoire des juifs et du judaïsme. Il s’intéresse à la question de la construction des groupes et des identités sociales à l’ère de la nationalisation des sociétés européennes et au rôle rempli par les héritages religieux dans ce cadre.

Histoire

Informations pratiques

Date(s)
  • Mardi 09 mai 2017 - 19:30 - 21:00
Lieu(x)
  • Musée d'art et d'histoire du judaïsme - Hôtel de Saint-Aignan - 71, rue du Temple - 75003 Paris
Contact(s)
  • sag@ehess.fr