La violence des dominés. Alain Mabanckou en dialogue avec Gisèle Sapiro

Epouser le point de vue des dominés, des damnés de la terre, en faire jaillir la violence rentrée, grondante, explosive, tout en les regardant se heurter à leurs propres limites et à leur désillusions, l’œuvre d’Alain Mabanckou donne voix aux sans voix, nous donne à voir le monde par leurs yeux, non sans humour. Des orphelins comme le Grégoire Nakobomayo d’African Psycho qui rêve de devenir serial killer, ou comme Petit-Piment, le protagoniste de son dernier roman, tourmenté par le désir de revanche, des boit-sans-soif comme le narrateur de Verre Cassé, un porc-épic meurtrier, ces voix posent la question des conditions d’accès à la parole. Elles bousculent la syntaxe et la ponctuation, innervent le récit de la tradition orale du conte africain, de la fable, de la magie, le menant à des rebondissements inattendus, qui invitent, tout comme les références à la littérature moderne dont il est saturé, à la réflexivité.

Intervenants

  • Alain Mabanckou est l’auteur de nombreux ouvrages, traduits dans une douzaine de langues, dont African Psycho (Serpent à plumes, 2003), Verre Cassé (Seuil, 2005), Mémoires d’un porc-épic (Seuil, 2006 ; prix Renaudot) ; Lettre à Jimmy (Fayard, 2007) ; Petit Piment (Seuil, 2015). Professeur de littérature francophone à UCLA, il est invité cette année au Collège de France sur la chaire de création artistique.
  • Gisèle Sapiro est directrice d’études à l’EHESS et directrice de recherche au CNRS. Elle a publié entre autres La Guerre des écrivains, 1940-1953 (Fayard, 1999, rééd. 2006), La Responsabilité de l’écrivain (Seuil, 2011) et Sociologie de la littérature (La Découverte, 2012).

Les Rendez-vous littéraires de l'EHESS, cycle Penser le monde, réfléchir l’écriture en partenariat avec la Maison de la poésie et le Labex TEPSIS.

Informations pratiques

Chercheur(s):
Gisèle Sapiro
Date(s)
  • Lundi 14 mars 2016 - 19:00
Lieu(x)
  • Maison de la Poésie - Passage Molière - 157, rue Saint-Martin 75003 Paris
À consulter