Ce qui a changé depuis le XXe siècle. À quoi sert encore l’histoire juive ?

Dans le cadre du cycle De l'histoire juive à l'histoire des juifs, cette table-ronde, avec la participation de Sylvie Anne Goldberg (EHESS), David Ohana, (Université Ben Gourion du Néguev), Ada Rapoport-Albert (University of London) et Judith Schlanger (EPHE), examinera les récentes manières d'appréhender l’histoire des Juifs, en tenant compte des apports les plus récents de l’historiographie, tout en s’interrogeant sur son éventuel détachement de ses précédents enjeux politiques.

  • Ada Rapoport-Albert : professeur émerite d’études juives, a assumé la direction du département d’hébreu et d’études juives à l’université College de Londre (UCL). Spécialiste de la tradition mystique elle s’est particulièrement attachée à étudier l’histoire et l’historiographie du hassidisme, notamment celle du mouvement messianique de Sabbatai Zevi, ainsi que leurs pratiques ascétiques et les question de genres. (Studies in Hasidism, Sabbatianism, and Gender (en hébreu) Jérusalem, The Zalman Shazar Center, 2015; Un recueil de ses articles sur le hassidisme est en cours de publication chez Littman Library of Jewish Civilization).
  • David Ohana : professeur d’histoire à l’université Ben-Gurion Université du Negev, s’est spécialisé dans l’histoire européenne contemporaine et l’histoire juive. Il a enseigné à l’université hébraïque de Jérusalem, à la Sorbonne, à l’université Harvard, et à l’université Berkeley en Californie. Depuis sa thèse soutenue à Jérusalem in 1989, il a bénéficié d’une bourse Fulbright  et a été Senior Fellow à l’institut Van Leer de Jérusalem, où il a fondé et dirigé le « Forum pour les cultures Méditerranéennes ». Ses recherches orientées sur l’histoire culturelle et intellectuelle de l’Europe moderne, l’ont conduit à étudier notamment la philosophie politique, l’étude comparée des mythes nationaux, les études méditerranéennes, ainsi que l’idéologie sioniste et l’identité israélienne. (Zarathustra in Jerusalem: Friedrich Nietzsche and Jewish Modernity (2016), and The Mythical Order of Modernity (2016)).
  • Judith Olszowy-Schlanger : directeur d'études à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes-PSL, chercheur associé à l'Institut de Recherche et d'Histoire des Textes-CNRS. Ses thèmes de recherche sont les manuscrits hébreux, paléographie et diplomatique hébraïques, l’histoire de la pensée linguistique médiévale ; la Genizah du Caire ; les Hébraïsants chrétiens au Moyen Âge. (Hebrew and Hebrew-Latin Documents from Medieval England (Brepols, 2015)).

 

 

Histoire

Informations pratiques

Date(s)
  • Mardi 06 juin 2017 - 19:30 - 21:00
Lieu(x)
  • Musée d'art et d'histoire du judaïsme - Hôtel de Saint-Aignan - 71, rue du Temple - 75003 Paris
Contact(s)
  • sag@ehess.fr
À consulter