L'École des hautes études en sciences sociales (EHESS) est un établissement public de recherche et d’enseignement supérieur atypique. Elle est unique dans le champ universitaire français tant du fait de son projet intellectuel que de son modèle de formation par la recherche et de son ouverture internationale.

Une institution au service d'un projet intellectuel fort

L'École des hautes études en sciences sociales (EHESS) réunit des chercheurs et des étudiants du monde entier autour du projet de faire coopérer toutes les disciplines des sciences sociales pour comprendre les sociétés dans leur complexité. Depuis sa création comme institution autonome en 1975, l’histoire, la sociologie, l’anthropologie, l’économie, la philosophie, la géographie, les études littéraires, la psychologie et les sciences cognitives sont ainsi pratiquées à l’EHESS dans un dialogue interdisciplinaire permanent. L’établissement accueille 35 unités de recherche organisées autour d'un domaine, d'une approche ou, pour un tiers d'entre elles, d'une « aire culturelle » (Asie du Sud, Océanie, mondes africains, mondes russes et caucasiens, mondes américains, mondes musulmans, etc.). En leur sein, plus de 800 enseignants et chercheurs développent les savoirs, forment et encadrent les étudiants de master et les doctorants. Ils sont soutenus par près de 500 personnels administratifs et d’appui technique à la recherche. Une maison d’édition, les Éditions de l’EHESS, participe à la diffusion des savoirs produits au sein de l’institution.

 

La recherche au cœur de la formation

La formation dispensée à l’EHESS est fondée sur l’apprentissage par la recherche. S’affranchissant de la pratique du cours magistral, elle s’organise en « séminaires » qui valorisent les échanges intellectuels directs entre enseignants et étudiants autour des recherches en cours d'élaboration. L’organisation interdisciplinaire de la recherche et de la formation distingue aussi l’EHESS du modèle universitaire traditionnel. Les quelque 3000 étudiants inscrits à l’EHESS en Master et en Doctorat, bénéficient d’un encadrement fortement personnalisé. Une offre de plus de 1000 séminaires dans 80 spécialités thématiques et disciplinaires leur permet de construire des parcours « sur-mesure ». 17 mentions et 12 spécialités pluridisciplinaires structurent le Master en sciences humaines et sociales. La formation de l'EHESS ouvre à une diversité de trajectoires professionnelles, au delà de l'enseignement supérieur et de la recherche : journalisme, communication, édition, coopération internationale, culture ...

 

Une vocation internationale

L’EHESS s’inscrit dans un réseau dense de chercheurs et d'institutions du monde entier avec lesquels les coopérations et les échanges sont permanents. Cette grande ouverture internationale s’incarne dans plus de 65 conventions de partenariat avec des universités et établissements de recherche étrangers. Un programme d'invitations unique, avec 150 professeurs invités chaque année, offre un point d’entrée sur les sciences humaines et sociales telles qu’elles se pratiquent et s’enseignent sous toutes les latitudes. La recherche et la formation se déploient au sein d’un environnement exceptionnel créé par les unités de recherche de l’établissement, dont un tiers est dédié aux grandes « aires culturelles » (Asie du Sud, Océanie, mondes africains, mondes russes et caucasiens, mondes américains, mondes musulmans, etc.). Près de 50% des étudiants en Master et Doctorat de l’EHESS sont étrangers. Afin de faciliter la circulation des savoirs, l’EHESS consacre des ressources importantes à la mobilité de ses propres membres, chercheurs et étudiants, sur les « terrains » du monde entier.

 

Une École ouverte sur la société

L’EHESS mène une politique active de défense de l’égalité et de lutte contre les discriminations. Elle anime en son sein des programmes d’actions et des dispositifs visant à accueillir les étudiants et les chercheurs dans leur diversité : Mission handicap, programme Handicap et société, Mission égalité (pour l'égalité femmes-hommes). Elle exprime sa solidarité vis-à-vis des étudiants et des chercheurs en situation de fragilité au travers de la mise en place d’un dispositif spécifique d’accueil pour les étudiants exilés. Elle est l’inspiratrice et la première contributrice du programme PAUSE pour l’accueil des chercheurs que leur pratique des sciences sociales met en danger. Elle manifeste sa volonté d’ouverture sociale et culturelle en sélectionnant les étudiants sur leur projet, et non sur leur simple parcours scolaire. Elle propose un diplôme unique dans le paysage universitaire français, le Diplôme de l'EHESS, qui permet d’intégrer une formation de haut niveau en sciences humaines et sociales sans aucun prérequis universitaire. Elle a noué d’ambitieux partenariats culturels pour diffuser ses recherches à un plus large public. Elle coopère avec de nombreux acteurs de la société civile, tant dans le monde associatif que parmi les artistes et les militants.

 

Une École, plusieurs campus

L'École des hautes études en sciences sociales est implantée à Paris, où se situe son siège, mais aussi en région, à Marseille, Lyon et Toulouse. Le Campus EHESS Marseille accueille, dans le bâtiment historique de la Vieille-Charité, plusieurs unités de recherche, des dizaines de chercheurs et plus d’une centaine d’étudiants. L’École est engagée dans le renforcement de ses relations avec les acteurs socio-culturels locaux et la Ville de Marseille.

Dès 2019, une partie des équipes de l’EHESS à Paris rejoindra les unités issues d’autres établissements sur le Campus Condorcet, un campus de sciences humaines et sociales d’envergure internationale dont l’École est l’une des initiatrices.

 

L’Université Paris Sciences et Lettres (PSL)

L'École des hautes études en sciences sociales a rejoint l’Université Paris Sciences et Lettres (PSL) en 2014 pour développer avec ses partenaires un enseignement et une recherche de pointe dans les sciences humaines et sociales, en articulation avec les autres sciences et les arts.

PSL est une université composée de 25 établissements, accueillant 17 000 étudiants, 4 500 enseignants chercheurs, ainsi que 181 laboratoires de recherche et 95 bibliothèques et musées, porteuse de près de 200 nouveaux projets de recherche depuis 2011. Créée en 2010, PSL réunit une grande variété d’établissements prestigieux dans les domaines des arts, des sciences naturelles, de l’ingénierie, des sciences humaines et sociales. Les membres de PSL sont Chimie ParisTech, l’École nationale des chartes, l’École normale supérieure, l’École pratique des hautes études, ESPCI Paris, l’Institut Curie, MINES ParisTech, l’Observatoire de Paris, l’Université Paris-Dauphine. Les associés fondateurs sont le Collège de France, le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, le Conservatoire national supérieur d'art dramatique, l’École française d'Extrême-Orient, l’École des hautes études en sciences sociales, l’École nationale supérieure des arts décoratifs, l’École nationale supérieure des beaux-arts, La Fémis - École nationale supérieure des métiers de l'image et du son, IBPC - Fondation Edmond de Rothschild, l’Institut Louis Bachelier.