Disparition de Françoise Héritier

L'ensemble de la communauté de l'EHESS a appris avec une grande tristesse la disparition de Françoise Héritier, le 15 novembre 2017, à l'âge de 84 ans.

La vie scientifique et personnelle de Françoise Héritier était liée étroitement à l'École des hautes études en sciences sociales au moins depuis le début des années 1960, lorsqu'elle y travailla comme cheffe de travaux. Elle en était Directrice d'études depuis 1980. Chercheuse de terrain, notamment au Burkina Faso (ex Haute-Volta) et au Mali, et théoricienne brillante des différences des sexes, elle a renouvelé la compréhension des formes de la domination masculine et les études de la parenté.

Elle a aussi participé activement à l'administration de la recherche, depuis la direction du Centre d'analyse et de recherche documentaires pour l'Afrique noire à celle du Laboratoire d'anthropologie sociale (Collège de France - CNRS - EHESS), en passant par les conseils d'administration de l'EHESS ou du CNRS. Elle a été Professeure au Collège de France (1982-1999) où elle a dirigé la Chaire d'Étude comparée des sociétés africaines (1982-1998).

Elle a enfin porté la voix de la connaissance anthropologique dans le débat social et politique, tant par des ouvrages de vulgarisation que par la participation à de nombreuses instances, du Conseil national du sida au Comité national d'éthique.

Nous regrettons toutes et tous la disparition de cette grande figure des sciences sociales.

 

Anthropologie Culture, Famille, Genre, Parenté