Dépendance(s) : un concept pour l\'histoire?

L'usage par les historiens de la notion, sinon du concept, de dépendance n'a rien d'évident. Elle est très chargée par les valeurs qu'elle a prises ces, disons, quarante dernières années en particulier du fait de la médicalisation, de la psychiatrisation de la vie quotidienne et de leur interprétation, mais elle a tout de même un parcours autonome fortement lié aux études de la colonisation, de l'esclavage, des rapports de genre et du travail. La question est particulièrement vive au CRH puisque le terme a servi à des regroupements visant à l'organisation de la recherche, non sans doute sans quelques effets sur celle-ci. D'où l'intérêt pour ce centre d'exercer une certaine réflexivité sur cette notion qui contribue à le constituer. Aussi a-t-il décidé de tenir ses journées en 2006 (3-4 avril 2006) en s'interrogeant: « Dépendance(s) : un concept pour l'histoire? ».

Informations pratiques

Date(s)
  • Lundi 3 avril 2006 - 09:30
Lieu(x)
  • EHESS, 96 et 54 boulevard Raspail, 75006 Paris,