Français aux Amériques au XIXe siècle: Sources et méthodologie

Voyageurs, marchands, émigrants, des Français ont parcouru le continent américain au cours des siècles. Trois chercheurs proposent de présenter leurs travaux, en s’attachant particulièrement aux sources et aux méthodes d’analyse.

Programme
  • Présidence de séance: Annick Foucrier, MCF HDR, Université Paris XIII, chercheur au CENA
  • Interventions de :
  • Chantal Cramaussel, « les témoignages graphiques des voyageurs français au Mexique pendant la première moitié du XIXe siècle. Approche méthodologique”.
  • Chantal Cramaussel, Présentation de Siedler und Filibuster in Sonora. Eine mexikanische Region im Interesse ausländischer Abenteurer und Mächte, 1821-1860 (Koeln etc.: Boehlau Verlag 2003) de Delia Gonzalez de Reufels
  • Delia Gonzalez de Reufels, «Craftsmen, Merchants, Adventurers: Assessing the French Immigration in Northwest Mexico in the 19th century»
  • Pascal Riviale, « Reconstituer l’histoire de l’immigration française au Pérou, XIXe siècle: Les sources en question ».

Intervenants
  • Chantal Cramaussel
  • Docteur en Histoire (EHESS, Paris).
    A travaillé pendant 10 ans à l'université de Ciudad Juarez, à la frontière des Etats-Unis. Chercheur au Collège du Michoacan, dans l'ouest du Mexique depuis 1997. Actuellement en année sabbatique en France. Spécialiste du nord du Mexique (XVI-XIXeme siecles), ses principaux travaux portent sur le peuplement de cette région. Termine en ce moment une thèse en Histoire de l'Art à la Universidad Nacional Autonoma de Mexico. http://www.iheal.univ-paris3.fr/edition/edelectonique/cc.html

    Résumé :
    L’oeuvre graphique des voyageurs français au Mexique dans la première partie du XIXe siècle. Approche méthodologique. Pour étudier l’oeuvre graphique des voyageurs français dans la première partie du XIXème siècle, il faut éviter deux écueils principaux. Tout d’abord il est impossible d’exclure des recherches les peintres étrangers qui publiaient en français et à Paris, mais il faut aussi considérer les ouvrages édités dans les autres pays d’Europe, en Angleterre notamment. En deuxième lieu, il est nécessaire d’aller au delà de la qualité artistique de ces documents graphiques dont la valeur est la plupart du temps surtout historique. Il faut travailler en outre sur la totalité des témoignages des différents auteurs, afin de pouvoir déterminer leurs intérêts principaux et comprendre ainsi la sélection des motifs représentés.

  • Delia González de Reufels
  • Professor for Latin American History at the University of Bremen, Germany.
    Delia González studied Latin American History, Romanic Literatures and Languages and English Literature at the University of Cologne, Germany, at Goldsmiths´College, London, and the University of Salamanca, Spain. Masters of Arts by the University of Cologne. Ph.D. in History by the University of Cologne with a thesis on the Mexican State of Sonora in 2002. Invited professor at the Centro de Estudios Históricos of the Colegio de Michoacán, Michoacán, México in 2002 homepage: www.geschichte.uni-bremen.de/Lehrende/Gonzalez.html

    Books and Articles (some)
    Siedler und Filibuster in Sonora. Eine mexikanische Region im Interesse ausländischer Abenteurer und Mächte, 1821-1860 (Koeln etc.: Boehlau Verlag, 2003).
    Migrantes y viajeros franceses a América, siglos XVIII y XIX. Edited together with Chantal Cramaussel, will be published in 2005.
    « La ‘découverte’ de Sonora par les Français (Mexique 1848-1854) », in : M. Bertrand & L. Vidal (eds.), A la redécouverte des Amériques. Les voyageurs européens au siècle des indépendances (Toulouse : Presses Universitaires du Mirail, 2002) 125-137.
    « Las expulsiones de filibusteros norteamericanos y franceses del Estado de Sonora y sus repercusiones, 1850-1860 », in: A. Grageda Bustamante (ed.), Seis expulsiones y un adiós. Despojos y exclusiones en Sonora. With an epilogue by Jean Meyer (México, D.F.: Plaza y Valdés 2003) 103-132.

    Summary :
    Craftsmen, Merchants, Adventurers: Assessing the French Immigration in Northwest Mexico in the 19th century.
    The French never migrated in masses to the New World. Those who did emigrate, however, either went to the United States or to one of the classic countries of immigration such as Argentina. Even though Mexico was highly popular in France and excited a lot of interest, only very few French decided to live there. Given the small numbers of foreigners living in Mexico, even these few French citizens nevertheless exerted a notable influence, especially in the notoriously underpopulated and underdevelopped Northwest.
    We will therefore take a closer look at the French in that part of Mexico, at the role they played and at the sources that allow us to study their activities. Special attention will be paid to Sonora, the second state of the Republic of Mexico in terms of territorial extension and stronghold of the French during the Intervention.

  • Pascal Riviale
    Docteur en histoire, spécialiste de l’histoire culturelle latino américaine et des relations entre la France et l’Amérique latine (XVIIIe-XIXe siècles).
    Il a notamment travaillé sur l’histoire de la recherche anthropologique. Ses principaux thèmes d’investigation sont l’histoire des explorations et l’histoire des représentations de l’Amérique indigène (production d’images, discours scientifiques, collecte et exposition des objets ethnographiques), l’étude des relations entre l’ancien et le nouveau monde. Aborde désormais la problématique de l’émigration et de l’adaptation des Français au Pérou entre le XVIIIe et le début du XXe siècle.
    Il a publié Un siècle d’archéologie française au Pérou, 1821-1914 (Paris, L’Harmattan, 1996) Il a participé à de nombreux ouvrages collectifs sur ces mêmes questions et a collaboré au Dictionnaire illustré des explorateurs et grands voyageurs français du XIXe siècle. Tome III : Amérique, sous la direction de Numa Broc (Paris, CTHS, 1999) Il travaille au Musée d’Orsay et est chercheur associé à l’équipe de recherche en ethnologie amérindienne (UPR 324 du CNRS-Centre René Haudricourt, Villejuif).

    Résumé :
    L’émigration française au Pérou au XIXe siècle : les sources en question. L’histoire de l’émigration française au Pérou est un aspect mal connu dans l’histoire de la présence française aux Amériques. Sans doute considéré comme un phénomène mineur, il a été jusqu’ici négligé des historiens. Il est vrai que la tâche s’avère ardue, compte tenu de la faiblesse et de la dispersion des sources disponibles, ainsi que de leur relative difficulté d’accès. Une des principales sources utilisables reste encore les registres d’immatriculation et d’état civil du consulat de France à Lima, qui fournissent des listes non négligeables de noms. On s’attachera dans cette communication à mettre en lumière l’intérêt, mais aussi les lacunes et les difficultés d’interprétation de ces sources. On évoquera également les autres sources disponibles – tant en France qu’au Pérou–, ainsi que les problèmes qu’elles posent.


Informations pratiques

Date(s)
  • Vendredi 3 juin 2005 - 09:00
Lieu(x)
  • Cena, Salle 12, 4è étage, 105 bd Raspail, 75006 Paris,