Futurs autochtones, notre futur

Luttes autochtones : formes et pratiques filmiques

Ces deux dernières journées engagent un dialogue autour des formes filmiques, collectives et essayistes. Cinéastes et militants exposent la façon dont l’expérience des communautés autochtones dans des situations marquées par l’extension de la biopolitique et des logiques du libéralisme tardif à l’ensemble du vivant éclaire, en retour, le devenir et les relations que nous entretenons avec nos milieux de vie. Dans le cadre de cette discussion étendue aux populations autochtones d’Océanie et d’Amérique du Nord, les interventions portent sur les pratiques filmiques qui documentent le déploiement de l’extractivisme tout comme ses conséquences sur nos technologies et nos futurs énergétiques. Suivant un double mouvement, présentations, discussions et masterclass du Karrabing Film Collective, de Lisa Rave et d’Erik Blinderman rendent compte de l’ancrage de ces politiques extractives dans des histoires coloniales qu’il faut encore exhumer, et extrapolent des formes alternatives d’adaptations au changement climatique : les futurs autochtones sont aussi nos futurs.

 

2 mai 2019 — La Fémis
6, rue Francœur, 75018 Paris — Salle Jean Renoir, deuxième étage

Réservation en ligne obligatoire en cliquant sur ce lien

Meeting with Karrabing Film Collective
Discussion en anglais avec traduction en français

18:30 - Allocution d’ouverture, Jonathan Larcher (EHESS)

18:40 - Rencontre avec Karrabing Film Collective (avec Linda Yarrowin, Rex Sing, Aiden James Sing et Elizabeth Povinelli)

19:30 - Projection de Night Time Go (Australie, 2017, 31’20”) et de The Mermaids, or Aiden in Wonderland (Australie, 2018, 26’29”), suivi d’une discussion

Modération : Jessica de Largy Healy (CNRS, LESC / Paris Nanterre) et Alo Paistik (EHESS)

 

3 mai 2019 — La Fémis
6, rue Francœur, 75018 Paris — Salle Demy, premier étage

Réservation en ligne obligatoire en cliquant sur ce lien

 

9:00 - Accueil

9:15 - Allocution d’ouverture, Alo Paistik (EHESS)

Arts filmiques et devenir des réserves amérindiennes

Modération : Caroline San Martin (La Fémis)

 

9:30 

  • « À la recherche du Paysage Parfait. Déconstruire le paysage et luttes solaires » 

Étienne de France (cinéaste)

  • «  Le Film du dehors : voir, c’est redonner de la réalité ? » 

Frank Smith (cinéaste)

 

11:15 - Pause

Futurs autochtones : souverainetés visuelles et territoriales

Modération : Aurélie Journée (EHESS)

 

11:30

  • « Futurismes autochtones : mutations narratives via l’art et les cinémas autochtones » 

Sophie Gergaud (chercheuse et programmatrice indépendante)

  • « La révolte des rêves, une résistance aborigène » 

Vanessa Escalante (cinéaste)

 

13:15 - Pause déjeuner

Meeting with Lisa Rave and Erik Blinderman Discussion en anglais avec traduction en français 

14:30 - Rencontre avec Lisa Rave et Erik Blinderman (cinéastes, artistes) 

15:30 - Projection de Americium (USA/Allemagne, 2017, 40’) et de Europium (Allemagne, 2014, 30’), suivi d’une discussionModération : Jonathan Larcher (EHESS) et Alo Paistik (EHESS) 

17:30 - Fin

Philosophie psychologie arts et langage Cinéma, Minorités, Mobilisation(s)

Informations pratiques

Date(s)
  • Jeudi 2 mai 2019 - 18:00 - Vendredi 3 mai 2019 - 17:30
Lieu(x)
  • La Fémis (Salle Jean Renoir) - 6, rue Francœur, 75018 Paris