Les langages de l’amour. Paroles et gestes dans les théâtres dansés de l’Inde

Dans le cadre de la 3ème édition du Festival de danses indiennes Mouvements Emouvants

Le Festival de danses indiennes Mouvements Émouvants rassemble danseurs, chercheurs et amateurs autour d’une série d’évènements annuels. Journée d’études, projections de films et documentaires, ateliers d’initiation et spectacles sont autant d’occasion de favoriser les échanges autour de ces formes artistiques dont la pratique en France remonte aux années 1920.

En se penchant sur différents styles de théâtre dansé (Bharatanatyam, Odissi, Kathakali, Yakshagana, Kathak, Manipuri, Kuchipudi, Sattriya), cette journée d’études traitera des langages de l’amour, langages ‘verbaux’ et ‘gestuels’, mais aussi poétiques et musicaux. Ces derniers s’expriment en plusieurs langues et littératures indiennes (Sanskrit, Hindi, Ourdou, Tamoul, Télougou, Malayalam, Kannada, Assamais, Meitei, etc.), et se déclinent sur plusieurs registres. Ces langages explorent avec une grande complexité et profondeur les états amoureux (désir, langueur ou ‘mal d’amour’, sentiment d’absence, etc.).

Les répertoires des théâtres dansés indiens, autrefois représentés par des artistes/courtisanes et maîtres de danse, acteurs et musiciens héréditaires, s’inspirent souvent d’une mythologie riche en aventures amoureuses et en métaphores érotiques. Pourtant, les nouveaux praticiens de ces styles dans les années 1930-50 ont minimisé cet aspect, dans leur volonté de donner une image ‘respectable’ aux traditions chorégraphiques ‘classiques’ indiennes. Aujourd’hui, on assiste à un retour de ces thèmes anciens qui font écho au questionnement actuel sur le genre et les sexualités. Par exemple, la forme androgyne du dieu Shiva Ardhanarishwara ou la transformation de Vishnu en femme au corps parfait Mohini représentent pour certains artistes contemporains un modèle indien pour ‘transcender’ les genres. De même, sur scène, dans certains styles les rôles masculins et féminins étaient dans le passé, comme encore aujourd’hui, indifféremment joués par des hommes ou par des femmes. Ainsi, la troisième édition du Festival  Mouvements Emouvants – et cette journée d’études – explorent cet univers fascinant où « il » et « elle » se rencontrent, se confrontent et se confondent.

Comme lors de l’édition 2016, la parole sera donnée aux artistes et aux chercheurs, pour évoquer leurs expériences de vie et leurs parcours entre la France, l’Inde et ailleurs. S’appuyant sur les témoignages des praticiennes et pédagogues de ces formes chorégraphiques, la journée d’études sera enrichie par l’apport de documents d’archives et de projections de documentaires sur le sujet.

 

Cette journée est ouverte aux étudiants, aux chercheurs et à tous ceux qui s’intéressent aux processus de circulation, d’interaction et d’échanges culturels et artistiques.

Aires culturelles, Anthropologie, Histoire Arts, Culture, Danse, Emotions, Sexualité, Théâtre Inde

Informations pratiques

Date(s)
  • Mardi 04 avril 2017 - 10:00 - 20:00
Lieu(x)
  • INALCO (Auditorium) - 65, rue des Grands Moulins 75013 Paris
Contact(s)
  • tizpulcino@hotmail.com