Les métaphores du livre à la Renaissance

Au cours des dernières décennies, l’histoire du livre et la sociologie de la lecture ont retenu l’attention de nombreux spécialistes. Ils ont étudié par le menu le passage du rouleau au codex, puis de celui-ci à l’imprimé, ainsi que les processus de fabrication, l’espace visuel du livre et son illustration, les politiques éditoriales, les stratégies de diffusion, le développement des bibliothèques, la circulation des textes, l’évolution des habitudes de lecture...

Le propos de nos Journées d’étude n’est pas de revenir sur ces acquis, ni de prétendre les enrichir, mais de mettre en lumière un paradoxe : à la Renaissance, la révolution de l’imprimerie et les rêves humanistes font du livre un objet tout à la fois quotidien et extraordinaire, suscitant un imaginaire sans précédent.

À mesure qu’il se désacralise et se répand hors même des milieux religieux et universitaires, il acquiert une aura nouvelle et devient dans la vie courante un objet à part, doté d’un statut singulier. En témoignent les « métaphores du livre », nombreuses et variées, par lesquelles les auteurs eux-mêmes désignent les livres ou leurs contenus. Ce faisant, quelles fins poursuivent-ils ? En quoi le medium si particulier qu’est le livre peut-il contribuer à créer des genres littéraires, à renforcer ou motiver les contenus textuels ? Quelle continuité s’établit entre l’objet matériel et le contenu immatériel ?

Laissant de côté certains usages symboliques qui ont pu être faits du livre (lorsqu’il représente la Vérité, la Sagesse ou la Science), on s’intéressera principalement aux métaphores, telles que les Renaissants les ont déployées dans les textes, qu’elles soient reprises des traditions antiques et médiévales ou radicalement nouvelles.

 

PROGRAMME de la journée du 4 avril 2018

 

9h30 : Ouverture de la journée d’études par les Professeurs Antoine COMPAGNON et Carlo OSSOLA (Collège de France)

9h45 : Irène SALAS (Université d’Oxford) : « Introduction générale aux métaphores du livre »

10h30 : Yves HERSANT (École des Hautes Études en Sciences Sociales) : « Le Livre de la Nature : de Raymond Sebond à Galilée »

11h15 : Pause

11h30 : Christine BÉNÉVENT (École Nationale des Chartes) : « Vade liber ! Métaphores du livre chez Érasme »

12h15 : Romain MENINI (Université Paris-Est Marne-la-Vallée) : « Rabelais l'ivresque »

13h : Pause déjeuner

14h30 : Michel JEANNERET (Université de Genève / Fondation Barbier Mueller) : « Sur la rime 'livre/vivre' chez Ronsard »

15h15 : Dominique BRANCHER (Université de Bâle) : « Montaigne et l’herbier de pierre »

16h : Pause

16h15 : Nathalie PEYREBONNE (Université Sorbonne-Nouvelle) et Marie-Claire THOMINE (Université de Lille) : « L’Horloge des princes, Le Réveille-matin des courtisans et autres livres horlogers en Espagne et en France aux XVIe et XVIIe siècles »

17h : Ralph DEKONINCK (Université Catholique de Louvain) : « Emblématiser le livre à l’automne de la Renaissance dans les anciens Pays-Bas »

17h45 : Discussion générale

18h : Fin des travaux. Pot de clôture.

 

Dans le prolongement de cette journée du 4 avril, une deuxième journée d’étude se tiendra à l’Université de Lille le 1er juin 2018, en collaboration avec Marie-Claire Thomine. Une session conclusive se tiendra à l’Université de Bâle, les 28 et 29 septembre 2018, en collaboration avec Dominique Brancher.

Philosophie psychologie arts et langage

Informations pratiques

Chercheur(s):
Yves Hersant
Date(s)
  • Mercredi 04 avril 2018 - 09:30 - 18:00
Lieu(x)
  • Collège de France (Salle 2) - 11 place Marcelin Berthelot 75005 Paris
Contact(s)
  • irene.salas@wadham.ox.ac.uk
À consulter
À télécharger