De la philanthropie à la protection sociale en Europe centrale et du sud-est. Expériences impériales au tournant du 20e siècle

Enquêtes, techniques, et savoirs empiriques de la protection

La 2e session de l'atelier Labex Tepsis porté par Morgane Labbé (ESOPP) et co-organisé par Fabio Giomi (CETOBAC) abordera les dimensions techniques et savantes de la protection, et sera attentive à restituer l’éventail de leur diversité - opérations administratives (enregistrements, comptabilités) enquêtes médicales et sociologiques, et autres écritures sociales associées aux activités philanthropiques et de redistribution. La question des rapports entre les activités philanthropiques, les courants réformateurs et la gestation des sciences sociales au tournant du siècle, sera également centrale, de même celle de la circulation et réception des modèles étrangers (monographie leplaysienne, enquêtes berlinoises sur les budgets ouvriers, etc.), objet de réappropriations multiples

  • Matyas ERDELYI (CEU Budapest/CEFRES Prague) : Les statistiques et la réforme urbaine au tournant du siècle dans la Monarchie des Habsbourg (Budapest, Prague)
  • Morgane LABBÉ (EHESS, Paris) : Le « Bureau du travail social » de Varsovie : laboratoire des enquêtes sociales polonaises au début du 20e siècle
  • Natan MEIR (Univ. Portland/The Cullman Center for Scholars and Writers at the New York Public Library) : Solving the Problems of/at the Margins: Old and New Attitudes Towards the Outcasts of Russian-Polish Jewry
  • Martine MESPOULET (Univ. Nantes) : L’enthousiasme statistique des réformateurs des zemstva en Russie à la fin du 19e siècle : Arpenter les campagnes, enquêter dans les fabriques
Histoire

Informations pratiques

Date(s)
  • Jeudi 16 février 2017 -
    13:00 - 18:00
Lieu(x)
  • EHESS (Salle 3) - 105, boulevard Raspail - 75006 Paris
Contact(s)
  • vuckovic@ehess.fr
À consulter