Voyage vers le même « L’ethnographie chez soi » en sciences sociales des religions

Journée d'études des doctorants du CéSor

Comment le rapport du chercheur à son objet d’enquête impacte-t-il son regard ? Quels sont les enjeux théoriques et épistémologiques de l’appartenance du chercheur à son terrain ? Rejoignez-nous pour une journée de réflexions autour de la « recherche chez soi » en sciences sociales du religieux, à partir de terrains et de perspectives variées.

Comité d’organisation : Pamela Millet Mouity (CéSor-EHESS)  et Mira Niculescu (CéSor-EHESS).

Programme

9h-10h : Accueil et introduction 

Mira Niculescu, doctorante (CéSor-EHESS) et Pamela Millet Mouity, doctorante (CéSor-EHESS)

Session I : Enquêter et appartenir

Discutant, Hassan Elboudrai, anthropologue, maître de conférences (CHSIM-EHESS)

10h-11h : Panel 1 - l'ethnographie à l'épreuve de la culture d'origine

  • « Ce que la proximité culturelle du chercheur avec son terrain de recherche permet de comprendre dans le traitement des migrations », Mohammed Sharquawi,  doctorant en sociologie (IRIS-EHESS)
  • « Militant-pèlerin : mobilisations catholiques en Corée du Sud », Minju Song, master 2 en sociologie générale (EHESS)

Pause 


11h15-12h30 : Panel 2 - enquêter sur un milieu que l'on a quitté

  • « Enquêter sur le genre des hommes d’Église. Quand on est un homme et qu’on a été homme d’Église », Josselin Tricou, doctorant au département de sciences politiques (Université Paris VIII-Laboratoire LEGS) 
  • « Quand l’expérience religieuse devient la compréhension elle-même de son terrain : le cas d’un chercheur ex-salafiste ayant comme objet de recherche les jeunes salafistes », Mohamed Outahar, doctorant en sociologie et sciences religieuses (Université Internationale de Casablanca-Maroc)

Pause déjeuner : 12h30-14h30


Session II : Penser son rapport au terrain

Discutant, Sébastien Tank, chargé de recherche (CéSor- CNRS)

14h 30-15h30. Panel 1 - l'enquête ethnographique à l'épreuve de l'engagement

  • « Enquêter sur le tourisme chamanique. L'entreprise ethnographique face à la "question sectaire" », David Dupuis, doctorant en ethnologie et anthropologie sociale, (LAS-EHESS)
  • « Se distancier de soi, se distancier de son objet. Quand le chercheur interroge en miroir un engagement qui est aussi le sien », Marc Lebranchu, doctorant en anthropologie et sciences religieuses (GSRL-EPHE)

Pause

15h40-16h40 : Panel  2 - enjeux théoriques et épistémologiques de l'auto-ethnographie

  • « Quand « l’autre » devient « nous » : les enjeux méthodologiques de l’anthropologie des religions afro-brésiliennes », Mariana Ramos de Morais, docteure en anthropologie, post-doctorante au CéSor (CAPES Foundation, Ministry of Education of Brazil-Brazil)
  • « Auto-ethnographie dans les pentecôtismes camerounais »,  Sariette Batibonak, anthropologue, docteure en anthropologie (IMAf-Aix-en-Provence)

Pause 

Session III : Filmer les siens : une approche visuelle de l’ethnographie chez soi

Discutant : Damien Mottier, maître de conférences (Université Paris Ouest Nanterre la Défense)

17h 30-18h15 : « De la Namibie à Montmartre. Un Film ethnographique », Rina Sherman, ethnologue et  cinéaste

Conclusion générale : Stefania Capone, anthropologue, directrice de recherche (CéSor-CNRS) 

 

Informations pratiques

Chercheur(s):
Date(s)
  • Lundi 13 juin 2016 - 09:00 - 18:30
Lieu(x)
  • EHESS (salle 015) - 190-198 avenue de France 75013 Paris
Contact(s)
  • Pamela.laureine@ehess.fr
  • nicu@ehess.fr