Laboratoire d'anthropologie et d'histoire de l'institution de la culture - LAHIC

Le Lahic est l’une des cinq équipes fondatrices du IIAC (CNRS-EHESS) et un laboratoire conventionné (CNRS-Ministère de la Culture).

Le Lahic est l’une des cinq équipes du IIAC, dont le programme scientifique est contenu dans son intitulé : « L’institution de la culture ». L’équipe se donne pour objet l’étude des conditions d’émergence dans la quasi-totalité des sociétés humaines d’un domaine spécifié et autonome, qualifié de « culturel ». Un champ institutionnel qui relevait en propre des sociétés occidentales, européennes en particulier, jusque dans les années 1970-1980. Sous l’effet conjoint des processus de mondialisation et des politiques internationales de promotion de la culture, toutes les sociétés se présentent aujourd’hui avec leur « culture », une catégorie désignant un ensemble de valeurs et de pratiques indispensables à leur reconnaissance. Le LAHIC travaille ainsi à l’analyse comparée des modalités de construction de cette catégorie, des valeurs, pratiques et formes d’expression de la vie sociale qui y sont intégrés (rituels, langues, activités, expressions plastiques, etc.). Il est, à ce titre, partenaire du ministère de la Culture depuis 2001, via le Département du pilotage de la recherche et de la politique scientifique (DPRPS).

L’autonomisation de la culture comme champ de valeur et domaine de l’action publique invite également à revenir sur l’épistémologie de la posture anthropologique – elle-même étayée par une définition de la culture – dans toute son extension historique.

Le Lahic est structuré autour de trois grands axes thématiques :

  • L’institution de la culture, lequel se décline en trois programmes principaux : L’autre de l’art ; L’anthropologie du patrimoine ; L’institution archéologique.
  • Les savoirs de l’autre, comprenant deux programmes : Histoires de l’anthropologie et l’Encyclopédie en ligne Bérose – base d’étude et de recherche sur l’organisation des savoirs ethnographiques.
  • L’anthropologie de la création, composé de trois programmes : Langue, Littérature et anthropologie ; Observer les processus créateurs (Labex CAP) et l’ANR Improtech – Technologies et musiques improvisées.

 

Actualités

Focus sur une collection

« Les Réveillées ». Vers une édition en ligne d'enquêtes en ethnomusicologie

On désigne principalement par « Réveillées » les quêtes nocturnes et chantées qui conduisaient les jeunes gens de maison en maison, durant la période précédant Pâques. Le terme nous a paru pouvoir être transposé aux archives trop longtemps dormantes des enquêtes ethnomusicologiques menées dans la France rurale des Trente Glorieuses : la plate-forme projetée, en...

Échos de la recherche

Table-ronde virtuelle "Collaborative dilemmas" in the age of uncertainty

Against the backdrop of increasing projectization and casualization of research, academic insecurity, and existential anxiety for new generations of researchers, collaborative research with international organizations, state agencies or NGOs takes on the corollary function of providing professional status and remunerated jobs that universities do not offer to the growing academic precariat. Collaborative dilemmas” was the...

Événements

Le VV : les processus de création et de réception à l’œuvre

Jeudi 23 juin 2016

Le séminaire « Langue des signes et pratiques artistiques » vous invite à cette journée d’études qui sera entièrement consacrée au VV, technique nommée Visual Vernacular développée par Bernard Bragg, figure importante des arts de la scène de la communauté Sourde nord-américaine. Le Visual Vernacular, communément appelée VV par les poètes qui la pratiquent, est...