Master - Études environnementales

Mention "Savoirs en Sociétés"

A la Rentrée 2019-2020 s'ouvre à l'EHESS un nouveau parcours, intitulé « Études environnementales ».

  • Responsables pédagogiques : Christophe Bonneuil et Geneviève Pruvost, ainsi que Frédéric Keck et Thomas Le Roux
  • Orientation, renseignements pédagogiques auprès des 4 responsables du parcours : etudesenvironnementales@ehess.fr
  • Secrétariat, renseignements administratifs, inscriptions : Safia Mefoued (safia.mefoued@ehess.fr), tél. 01 49 54 24 36

Les graves dérèglements écologiques et climatiques de notre temps mais aussi l’histoire des siècles passés montrent que les organisations sociales, dans leur diversité du local au global, ont été et sont des écosocialités mobilisant des écopouvoirs. Et les savoirs développés par les sociétés sur leurs milieux sont des prises engageant des rapports situés au monde.
Le parcours pluridisciplinaire Études environnementales de l'EHESS a pour ambition de former les prochaines générations de chercheur.e.s, d’enseignant.e.s, d’expert.e.s et d’acteur.e.s de de la société civile, capables de renouveler l’analyse en ré-inscrivant les rapports avec les non humain.e.s et les matérialités terrestres dans des dynamiques sociales et politiques.

Le parcours a ouvert en M1 en 2019 et ouvrira en M2 en 2020 avec une possibilité d'entrée directe en M2, pour celles et ceux qui ont un M1 dans un autre master, avec un projet de recherche de 2 à 5 pages (une nouvelle brochure est en cours de réalisation).

 

Admissions en M1 et M2

Secrétariat : Safia Mefoued
secretariat.etudesenvironnementales@ehess.fr
Tél. 01 40 78 26 40 ou 01 49 54 24 36

La procédure d'admission en Master se fait via l'application en ligne eCandidat.

Le dossier d’inscription doit être accompagné en M1 :

  • d’un CV et d’une lettre de motivation ;
  • d’un pré-projet de recherche de M1 entre trois et cinq pages (bibliographie comprise) qui propose un sujet d’enquête avec des axes d’analyse, un ou plusieurs terrains/objet d’enquête et des éléments de méthode d’enquête, suivant l’ancrage disciplinaire ou interdisciplinaire choisi ;
  • d’un relevé de notes de la L3 obtenue.

Pour une entrée directe en M2 :

  • d’un CV et d’une lettre de motivation ;
  • d’un pré-projet de recherche de M2 entre cinq et sept pages (bibliographie comprise) qui propose un sujet d’enquête avec des axes d’analyse, un ou plusieurs terrains/objet d’enquête et une méthode d’enquête, suivant l’ancrage disciplinaire ou interdisciplinaire choisi ;
  • d’un relevé de notes de la L3 obtenue et du M1.

Il est fortement recommandé aux étudiant.es, avant de soumettre leur candidature en ligne, de prendre contact auprès de etudes-environnementales@ehess.fr et/ou dircctement auprès d’un.e/des enseignant.es susceptible(s) d’encadrer leur mémoire. Dans toutes vos prises de contact, il est très important de joindre :

  • votre CV ;
  • un texte entre cinq lignes et une page de projet de recherche ;
  • la liste des tutrices et tuteurs potentiels dont les spécialités sont indiquées à la fin de la brochure.

C’est seulement au regard de ces informations que nous serons à même de vous aiguiller au mieux pour la suite de votre candidature.

Les admissions sont ouvertes à partir 30 avril 2020 en deux phases :

  • la première phase de candidature a lieu du 30 avril au 15 juin 2020 avec les résultats d’admission de prononcés au plus tard le 5 juillet ;
  • la deuxième phase de candidature a lieu du 25 août au 15 septembre 2020 avec des résultats d’admission prononcés au plus tard le 25 septembre 2020.

Le nombre de place étant limité à 20 étudiants en M1 et le voyage de terrain ayant lieu fin octobre (avec l’obligation d’avoir finalisé son inscription administrative en tant qu’étudiant.e de l’EHESS), il est recommandé de candidater dès le mois de juin (cela s’applique également pour l’admission en M2).

La mention est accessible aux étudiants et étudiantes titulaires d’une licence ou de titres équivalents ainsi que d’une preuve d’un bon niveau de français pour les étudiant.es dont le français ne serait pas la langue maternelle. Elle est ouverte aux étudiant.e.s venant d’une discipline des sciences humaines et sociales, mais aussi des sciences de la nature, de la vie et de la terre.

Étant donné le nombre de places limitées dans ce master, les titulaires d’un master (M1 ou M2) ne seront pas prioritaires pour l’admissibilité en M1. Les titulaires d’un M2 ne seront pas prioritaires pour l’admissibilité en M2.  Dans les deux cas, seuls les projets exceptionnels, justifiant un redoublement, seront retenus.