Master - Asie méridionale et orientale : terrains, textes et sciences sociales (AMO)

Le Master AMO devient "Etudes asiatiques" (EA) - Parcours "Histoire et sciences sociales : terrains, textes et images" à compter de la rentrée 2019

 

Pour plus d'informations : https://masterasie.hypotheses.org/

 

ADMISSIONS 2019-2020 : 

 Les candidats devront déposer directement leur dossier de candidature en ligne (procédure dématérialisée) sur la plateforme de candidature de l'EHESS à compter du 15 mai 2019, en se connectant à l'adresse suivante : https://www.ehess.fr/fr/admissions-inscriptions. Les candidats déposent leur candidature dès lors qu'ils obtiennent l'accord d'un tuteur. Pour plus d'informations, veuillez consulter la procédure d'admission    

Présentation

Le nouveau master Etudes asiatiques représente la plus importante offre de formation avancée en France dans ce domaine. Fruit d’une étroite collaboration entre l’École française d’Extrême-Orient (EFEO), l’École pratique des hautes études (EPHE) et l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), cette formation pluridisciplinaire à une recherche en sciences humaines et sociales a pour ambition de former des chercheurs ou des experts capables de développer une réflexion critique sur les sociétés asiatiques abordées dans leurs spécificités et la longue durée.

Le master EA s'articule autour de deux parcours au choix, l'un porté par l'EPHE et l'autre, Histoire et sciences sociales : terrains, textes et images, porté par l'EHESS en association avec l'EFEO.

Parcours "Histoire et sciences sociales : terrains, textes et images" (EHESS - EFEO)

Ce parcours proposé par l’EHESS en collaboration avec l’EFEO s’adresse aux étudiants souhaitant développer leurs recherches en lien avec l’Asie moderne et contemporaine. Dans une rencontre croisée des disciplines fondamentales et des aires culturelles, où celles-ci s’abordent par le biais d’une méthode propre, ce parcours met l’accent sur de multiples enjeux de société à partir d’approches globales et résolument comparatives, qui mettent en avant les circulations et les transferts, ainsi que le dialogue et l’interdisciplinarité des sciences sociales.

Le parcours combine un enseignement de tronc commun, des séminaires de spécialisation et de recherche, ainsi que des cours de langue étrangère. La première année donne lieu à la réalisation d’un mémoire préparatoire alors que la seconde implique la préparation et la soutenance d’un mémoire de recherche plus approfondi. De plus, un stage ou un séjour de terrain est obligatoire en M2.