Master - Histoire des sciences, technologies, sociétés

 

 

 

Présentation

La mention du Master (recherche) en Sciences Sociales de l’EHESS est accessible au niveau M1 ou M2.

Admission

Le dossier d’inscription, accompagné d’un CV, d'une lettre de motivation précisant au moins une thématique d'intérêt, et éventuellement d’un projet recherche, doit être adressé par voie électronique ou postale au secrétariat de la mention.
Les admissions sont ouvertes du 1er juin au 15 septembre 2019. La semaine de rentrée de l'EHESS est la semaine du 7 octobre 2019. La journée de rentrée de la mention HSTS débutera le mercredi 17 octobre à 9h30 au Centre Alexandre Koyré.

Pour les inscriptions en M2 : Les étudiants doivent joindre à leur dossier un projet de recherche d'au moins 2 pages.

Il est fortement recommandé aux étudiants de prendre contact, avant de soumettre leur candidature, avec la direction de la mention (hsts@ehess.fr). La mention est accessible aux étudiants titulaires d’une licence (entrée en M1) ou du premier niveau de master (entrée possible directement en M2 dans certains cas particuliers) ou de titres équivalents. Elle est ouverte aux étudiants provenant de tous les domaines, y compris des sciences de la nature, de la vie et de la société. L'étudiant peut changer de sujet de recherche et de tuteur entre les deux années. La formation requiert un bon niveau de français parlé, lu et écrit. Il suppose également une maîtrise de la lecture de l’anglais.

 

Perspective générale

Les études sur les sciences et techniques ont connu de profonds développements depuis une quarantaine d'années. Ceux-ci ont affecté la façon dont historiens et philosophes interrogent tant la production des savoirs que ses contextes. Ils ont conduit à des ouvertures fructueuses avec les différentes formes d’histoire (sociale, culturelle, micro-histoire, histoire globale) ainsi qu’à des rencontres avec les sciences sociales (sociologie, anthropologie, études de genre, économie).

Ce master propose une formation à l’ensemble de ces approches. Il vise à inscrire l’étude des sciences dans une perspective large, au croisement de l’histoire et des sciences sociales. Il s’agit donc de penser les sciences et les savoirs dans leurs modes d’existence sociaux et historiques, ce qui conduit notamment à :

  • confronter les différentes approches des sciences.
  • exposer les dynamiques d’élaboration et d’usage des savoirs dans une perspective qui varie.
  • présenter les interrogations relatives aux sciences et aux choix technologiques contemporains, qui constituent une dimension essentielle du gouvernement des sociétés.
  • assurer aux étudiants un travail collectif sur les sources, les méthodes et les outils de recherche, ainsi qu'un suivi personnalisé des parcours.

La mention dispense donc des enseignements en histoire des sciences, histoire des techniques et études sociales des sciences. Ceux-ci concernent une grande variété de domaines (des sciences de l’homme aux mathématiques), de périodes (de l’Antiquité au temps présent) ou de thèmes (des formes de visualisation à l’expertise en passant par les rapports à l’économie ou au droit).

La formation associe séminaires introductifs et séminaires de recherche spécialisés. Elle comprend :

  • des enseignements d’histoire des sciences et des techniques par grande période historique.
  • des enseignements sur les différentes formes de savoirs et de pratiques savantes – sciences formelles, sciences physiques, sciences de la vie, médecine, sciences humaines, techniques et technologies
  • des enseignements sur la place des savoirs dans les mondialisations successives, du XVIe siècle à nos jours et sur les traditions savantes en dehors de l’Europe.
  • des enseignements sur les sciences et les techniques en société, la place des régulations économiques et politiques, l’expertise, le débat public.

Du fait de cette diversité, la mention permet aux étudiants de réaliser des parcours thématiques assez variés qui peuvent porter sur une période (par exemple sur la première modernité ou le XXe siècle), un domaine (par exemple sur les savoirs du corps, de la santé ou de l'environnement) ou sur une thématique (par exemple le rapport entre sciences et politique).

Ces parcours ne sont en aucun cas des filières séparées. Les étudiants peuvent les construire librement à partir de l’ensemble des propositions d’enseignements en accord avec leur tuteur et en conformité avec l’esprit du master de Sciences humaines et sociales de l’EHESS. Les unités d’enseignement (UE) offertes par la mention sont de trois types :

  • des UE de base, obligatoires, qui s’appuient sur la lecture de textes fondamentaux permettant une initiation aux grandes questions historiographiques, aux diverses méthodes d’étude des sciences, aux grands cadres chronologiques et à l'usage des sources.
  • des UE dites fondamentales qui introduisent à un domaine, une période ou une thématique.
  • des séminaires de recherche, dans lesquels les étudiants de master sont en contact avec doctorants et enseignants-chercheurs travaillant sur un sujet d’intérêt direct pour leur recherche, en particulier pour le mémoire de M2. La liste des enseignements sera disponible, début octobre, sur le site du Centre Alexandre Koyré.

Les étudiants sont encouragés à choisir au moins une de leurs UE parmi toutes celles offertes par l’ensemble des mentions de l’EHESS. La mention HSTS a aussi passé trois accords plus spécifiques :

  • avec la mention « Santé, population, politiques sociales » (SPPS) qui permet aux étudiants inscrits dans chacune des mentions de choisir 3 UE dans l’autre.
  • avec le parcours « Travail, techniques et sociétés » (TTS) et le parcours « Transfrontières ».
  • avec l’ESPCI dans le cadre de la COMUE « Paris Sciences et Lettres Research University » afin de permettre aux ingénieurs de valider la mention comme 4 e année de l’ESPCI.

Informations pratiques

Lieu(x) : Paris
Contact : Safia Mefoued
Tél : 01 40 78 26 40
Courriel : hsts@ehess.fr
À télécharger :