Cet entretien s'inscrit dans le prolongement de la collection "Savoir et Mémoire" initiée par Marc Ferro en 1992. Gilles Bataillon, directeur d'études à l'EHESS, a relancé en 2016 ce beau projet avec le soutien de la Direction de l'image et de l'audiovisuel. Comme l'avait conçu Marc Ferro, cet entretien réunit autour d'une grande figure intellectuelle de l'Ecole plusieurs chercheur-es d'horizons divers.
Stéphane Audoin-Rouzeau (EHESS), Marie Glon (Université de Lille), Michelle Perrot (Université Paris-Diderot) et Thierry Pillon (Paris I), engagent ici un long échange avec Georges Vigarello. Au cours de la discussion, celui-ci revient sur son rapport à la pratique, comme à la théorie, ses influences et ses relations intellectuelles. En parcourant les époques, et selon sa propre démarche historique, il questionne le corps à travers ses apparences, ses sensibilités, ses « performances », ses genres, ses modes et surtout ses représentations, caractéristiques, selon lui, de différences aussi bien culturelles que temporelles... Cet entretien nous invite à penser le métier de chercheur, sa rigueur méthodologique, son approche interdisciplinaire et son analyse critique, autour de cet objet apparemment « flou » qu'est le corps, objet sur lequel Georges Vigarello apporte, depuis longtemps, des repères aussi nombreux que précis.

Informations pratiques

Date de réalisation:
Jeudi 12 avril 2018
Disciplines:
Chercheur(s):
Georges Vigarello, Stéphane Audoin-Rouzeau