mots

Le discours serait-il tromperie ? Que certains discours soient malhonnêtes, c’est là une accusation assez classique, encore que les raisons de cette malhonnêteté varient selon les approches. Aristote dénonçait les mauvais raisonnements des sophistes, Barthes accuse plutôt le vocabulaire employé. On se souvient par exemple...