Date de parution:
avril, 2022
Type de norme: 
ISBN 13
Numéro: 
978-2-35614-225-2

Yeraltı Istanbul

L’underground turc s’affirme comme l’une des forces créatrices d’une culture en plein renouvellement. Depuis le milieu des années 1990, il règne dans Beyoğlu – le quartier occidentalisé d’Istanbul – une profonde nostalgie mêlée à la créativité la plus intense qui n’a jamais cessé de produire une culture alternative que l’on appelle yeraltı. ​Ce courant repose sur plusieurs strates de culture populaire : la musique arabesk, le rock… On le trouve dans les films d’horreur, les films de série b, fantastiques ou sociaux, des années 1970. Il s’incarne aussi dans une forme qui se réinvente en permanence : la caricature et tous les petits magazines satiriques qui servent « d’école » aux auteurs. ​Dans la Turquie actuelle, les écrivains marginaux échappent eux aussi à la mise au pas et font la preuve qu’une littérature alternative existe. Les œuvres du courant yeraltı font déjà partie des repères de la littérature contemporaine. Elles ravivent et poursuivent le mythe romantique et bohème des modernistes turcs des années 1960 avec, en arrière-plan, le cadre terrible et somptueux d’un Istanbul sordide et impérial.

  • Philippe Dupuich est un photographe qui évolue dans ce "no man's land" existant entre la photographie documentaire et artistique. Il aspire toujours dans ses reportages à interpréter le réel et non qu’uniquement le reproduire. . yeraltı Istanbul est son dixième livre.
  • Timour Muhidine est écrivain et traducteur, auteur de plusieurs romans et essais - il enseigne la littérature turque contemporaine à l’Inalco (Paris) et dirige la collection Lettres turques aux éditions Actes Sud. Son dernier roman La Fille de l’ethnographe est paru aux éditions Emmanuelle Colas.