Parcours - Santé, Médecine et Questions sociales

Un parcours du Master « Savoirs en Sociétés »

  • Responsables de la formation : Jean-Paul Gaudillière (EHESS), Boris Hauray (EHESS), Nicolas Henckes (EHESS) ainsi que Carine Vassy (UP13)
  • Gestionnaire pédagogique : Solal Azoulay - azoulay.deve@ehess.fr
  • Adresse administrative : 54 boulevard Raspail, 75006 Paris - secretariat.smqs@ehess.fr - 01 49 54 24 36

Présentation

Les questions sanitaires et sociales sont des préoccupations majeures des Etats et des sociétés contemporaines. Or elles sont marquées depuis plusieurs décennies par de profonds changements : transformations de la médecine (prolifération des innovations biomédicales, réorganisation du travail clinique), développement des savoirs sur la santé et les populations (objectivation et gestion des risques, santé globale), déplacement des hiérarchies entre public et privé (rôle croissant des marchés pharmaceutiques, des partenariats et des ONG), redéfinition des maladies et des conceptions de la santé physique, de la santé mentale et du handicap, nouvelles transitions épidémiologiques (juxtaposition de l’infectieux et du chronique), crise de financement des systèmes de protection sociale, internationalisation des débats et dispositifs d’action.

Pour appréhender ces phénomènes, le parcours SMQS réunit des enseignements pluridisciplinaires (histoire, anthropologie, sociologie, science politique, démographie), proposant un accès raisonné à des connaissances relevant de savoirs et de champs divers, et trop fréquemment fragmentés. La formation s’appuie à la fois sur des enseignements disciplinaires, et sur des séminaires transversaux qui analysent la construction et l’évolution de différentes questions (la maladie mentale, les épidémies, les crises humanitaires, le médicament, la pauvreté, l’organisation de la protection sociale, les problèmes médico-sociaux, etc.).

Attentif aux dimensions à la fois normatives, politiques et scientifiques des problèmes sanitaires et sociaux, et soucieux de replacer les mutations récentes dans des dynamiques historiques de plus longue durée, le master porte une attention particulière aux relations entre la diversité des régimes de savoir, les pratiques effectives (qu’elles soient médicales ou d’intervention sociale) et la définition des politiques publiques. Les enseignements incluent une forte dimension comparative prenant en compte non seulement les développements en Europe ou aux Etats-Unis mais aussi les transformations rapides du champ de la santé en Amérique Latine, Afrique et Asie. Il s’adresse à la fois aux étudiant/e/s de sciences sociales et aux professionnels du domaine désireux de s’engager dans une démarche de recherche.

Calendrier 2022-2023

M1 (session unique)

  • 20 juin 2023 : date limite de remise de l'intégralité des notes au secrétariat

M2 (deux sessions)

1ère session :

  • 20 juin 2023 : date limite de remise de l'intégralité des notes au secrétariat

2ème session :

  • 10 septembre 2023 : date limite de soutenance du mémoire
  • 15 septembre 2023 : date limite de remise de l'intégralité des notes au secrétariat

Procédure d'admission en Master Pour l'Année 2023-2024

Étudiants primo-entrants en M1 : pour une candidature en première année de master (M1), la procédure d'admission diffère selon la situation de l'étudiante ou de l'étudiant.

  • 1er cas de figure

Si vous êtes titulaire (ou en préparation) d’un diplôme national de licence (ou d’un autre diplôme permettant d’accéder au cursus master) et êtes ressortissant  d'un pays de l'Espace économique européen, d’Andorre, de Suisse ou de Monaco, vous devrez passer par la nouvelle plateforme nationale de candidature monmaster.gouv.fr, à compter du 22 mars 2023, pour candidater en première année d’un diplôme national de master.

Les candidats auront jusqu’au 18 avril pour déposer leur candidature ainsi que les pièces requises pour l'étude de leur dossier par la commission d'admission.

  • 2e cas de figure

Si vous êtes une candidate ou un candidat non ressortissant de l’Union européenne, résidant dans l’un des pays appliquant la procédure « Études en France », vous devez candidater via la plateforme « Études en France ». La date limite de dépôt des dossiers à l’Espace Campus France est fixée par l’Ambassade de France de votre pays. Attention : la date limite de dépôt des candidatures sur Études en France est fixée au 15 mars 2023, à 23h59.

Si vous êtes une candidate ou un candidat non ressortissant de l’Union européenne, résidant dans un pays n'appliquant pas la procédure « Études en France », vous devez candidater via la plateforme nationale. (cf. 1er cas de figure).

Étudiants primo-entrants en M2 : pour une candidature en deuxième année de master (M2), la procédure d'admission est décrite ci-dessous.

eCandidat est la plateforme pour l’admission des étudiants primo-entrants en M2 (nationaux, ressortissants de la communauté européenne et internationaux hors Études en France) pour la rentrée universitaire 2023-2024. Le calendrier des candidatures ainsi que la liste des pièces requises seront disponibles d'ici le 1er mars sur la plateforme eCandidat.

Pour les étudiantes et étudiants ressortissants d'un pays appliquant la procédure « Études en France », les candidatures s'effectuent sur la plateforme « Études en France ». La date limite de dépôt des dossiers à l’Espace Campus France est fixée par l’Ambassade de France de votre pays. Attention : la date limite de dépôt des candidatures sur Études en France est fixée au 15 mars 2023, à 23h59.

 

Procédure d'admission en Doctorat pour l'ANNée 2023-24

La procédure d'admission en doctorat se fait exclusivement via la plateforme eCandidat. Le calendrier et la liste des pièces requises seront communiqués d'ici le 1er mars sur la plateforme eCandidat.

Faire une thèse à l’EHESS : en savoir plus

Elle s'adresse aux candidats qui :

  • n'ont jamais été inscrits à l'EHESS ;
  • ont déjà été inscrits à l'EHESS et souhaitent s'inscrire en doctorat ;
  • ont déjà été inscrits à l'EHESS et qui ont interrompu leurs études.

 

► Étape 1 :  Demande d'admission

1. Création de votre compte de candidature et constitution de votre dossier d'admission.

2. Transmission de votre ou vos dossiers de candidature(s).

3. Vérification de la recevabilité de votre dossier par le secrétariat de la formation concernée.

4. Examen de votre dossier par une commission pédagogique qui acceptera ou refusera votre demande d'admission. Une admission en Année préparatoire en doctorat peut vous être proposée, en lieu et place, d'une admission en doctorat.

5. Réception de la notification de décision.

 

► Étape 2 :  Inscription administrative (à réaliser impérativement dans les délais fixés)