Abaher El-Sakka

Chaire : sécable de l'IISMM
Site(s): IISMM

Abaher El-Sakka, sociologue, Professeur de sociologie à l’Université de Birzeit, en Palestine. Il est également chercheur associé dans plusieurs centres de recherche.  Ses recherches actuelles portent sur la sociologie et l’historiographie des sciences sociales. Il travaille aussi sur la diversité des modes d’expression politique : des processus culturels aux pratiques sociétales, ainsi que sur leurs enjeux politiques et identitaires et les expressions artistiques en Palestine. Une large partie de ses recherches porte sur l’histoire sociale de la ville de Gaza à laquelle il a consacré un ouvrage dont plusieurs tomes sont achevés. De même, ses recherches l’ont amené à travailler sur les mobilisations et l’action publique au regard notamment des nouveaux mouvements contestataires et de la mémoire collective.

Invité par Pénélope Larzillière (IRD)

 

Gaza entre siège et enfermements. Reconfigurations sociopolitiques et économiques

Cette communication vise à étudier les transformations des frontières palestiniennes dans la bande de Gaza en se concentrant sur la ville de Gaza et ses mutations contemporaines.  En premier lieu, nous exposerons les représentations des frontières, des fermetures, des enfermements et des sièges. Nous présenterons ensuite comment ces enclaves physiquement délimitées ont façonné la vie de leurs habitants, leurs conditions d’habitat, leur niveau de vie, l'organisation sociale et la dynamique politique.

Dans le cadre du séminaire « Frontières et enfermements dans les mondes arabes et musulmans : incorporations, affects et vécus »

  • Le 9 janvier 2020 de 14 h à 17 h - EHESS, ISMM, salle de réunion, 1er étage, 96 Bd Raspail 75006 Paris

 

Les nouvelles formes de protestations sociales et politiques dans la société palestinienne depuis 2018

Cette conférence vise à présenter les mouvements contestataires palestiniens actuels (c’est-à-dire, principalement la Grande Marche du Retour et ses « répliques » de Gaza, Ramallah, Haïfa etc.) dont les revendications principales portent sur le retrait des sanctions contre Gaza, la mobilisation contre la politique sociale de l’autorité palestinienne- contre son projet d’une loi de la sécurité sociale, ainsi que le mouvement féministe Talaat.

Dans le cadre du séminaire « Penser l’expérience palestinienne dans ses contextes : variations d'échelles »

  •  Le 10 janvier 2020 de 15 h à 17 h - EHESS, IISMM, salle de réunion, 96 Bd Raspail 75006 Paris

 

Une nouvelle cartographie politique en Palestine ?

L’ensemble des mouvements contestataires actuels contribue à la reconfiguration sociale du paysage politique, en Cisjordanie aussi bien que dans la bande de Gaza. Le questionnement principal portera sur l’influence que ces mouvements contestataires ont eu (ou non) sur la société palestinienne, notamment à partir de leur place dans l’espace public. Peut-on considérer qu’ils participent (ou non) d’une nouvelle cartographie politique en Palestine ?

  • Le 14 janvier 2020 de 14h à 17h - CREDESPO, Faculté de Droit et de Science Politique (EA 4179), Université de Bourgogne, 4 boulevard Gabriel 21000 Dijon

 

Œuvres artistiques palestiniennes en mutation : lecture socio-sémantique

Nous ferons une lecture sociologique et sémantique de certaines œuvres des artistes palestiniens contemporains, en nous concentrant sur les mutations de la place du politique et de la cause nationale, les différentes revendications sociales, identitaires dans la production artistique palestinienne actuelle, ainsi que leurs influences sur le « goût » artistique, les représentations et les identifications. Signalons que nous partirons des réflexions théoriques et des études empiriques que nous avons menées en Palestine ainsi que des rencontres avec des artistes. Enfin nous utiliserons l’observation participante.

Dans le cadre du séminaire du Programme « Art global ? Circulations et engagements artistiques »

  • Le 28 janvier 2020 14h à 15h30 - Université Paris Descartes, Bâtiment Jacob, Salle J 536, 45, rue des Saints Pères 75006 Paris