Antonella Romano

Centre Alexandre-Koyré – CAK, Directrice

Directrice d'études de l'EHESS, Vice-présidente de l'EHESS, chargée des relations internationales
Mail : antonella.romano@ehess.fr
Chaire : Sciences, savoirs et religions. L’Europe catholique et le monde moderne
Site(s): KOYRE

Arrivée au Centre Alexandre Koyré, en 1997, j'ai consacré mes premières recherches à l'enseignement des mathématiques à la Renaissance, dans le prolongement de ma thèse. Un double questionnaire a nourri cette première ligne de recherche : celui de l'articulation des problématiques religieuses sur la production des savoirs ; celui de l'émergence d'un nouveau champ de savoir. J'ai pris comme objet de mes enquêtes, la Compagnie de Jésus et l'engagement des jésuites sur le terrain de la production des savoirs, dans le cadre de la réorganisation de fond de l'Eglise catholique après le tournant du Concile de Trente. J'ai ainsi commencé à développer des enquêtes sur les espaces de la mission, en cherchant explicitement à développer une perspective ouverte : d'où le choix de la Chine et de la Nouvelle Espagne.

Le travail que j'entends développer dans les prochaines années propose une enquête d'histoire des sciences et des savoirs sur le type de connaissances qu'appelle l'entreprise européenne d'une conquête spirituelle du monde à l'époque moderne. Pour ce faire, je propose un double déplacement des questionnaires, qui contribue aussi au recentrage de la réflexion sur la catégorie historiographique de Renaissance : des jésuites à tous les ordres engagés dans la conquête spirituelle, de Rome à une catholicité intégrant aussi les empires ibériques.

Au centre de ce projet se trouve donc la question du rapport entre sciences, savoirs et religions, tel qu'elle émerge des sources missionnaires et que je décline à travers une série d'interrogations : quels types de savoirs sont-ils au centre de leurs écrits ? A partir de quelles références intellectuelles et culturelles, les missionnaires abordent-ils les mondes dont leurs textes rendent compte ? De quelles manières, l'expérience de terrain et le travail d'évangélisation imposent-ils à leurs lectures, des régimes de savoir distincts de ceux qu'ils représentent ? En d'autres termes, comment les acteurs et les savoirs locaux interviennent-ils dans les diverses reconfigurations, en Europe, de la grammaire d'un monde élargi à ses quatre parties ?

Le projet que je soumets est comparatif. Il s'appuie sur des dossiers qui confrontent des terrains d'évangélisation distincts, le monde mexicain et le monde chinois, principalement. Un tel choix vise à mettre en lumière la complexité du jeu de l'échange dans lequel sont pris les missionnaires, entre leur obédience religieuse (les ordres franciscain, augustinien, dominicain et jésuite principalement), et leurs affiliations politiques, que ce soient les couronnes espagnole et portugaise, ou les empire des Ming, puis des Qing. Il vise aussi interroger la pluralité des rapports d'interlocutions avec des mondes de l'écriture, de l'idéogramme ou du pictogramme, ainsi que le rôle de médiateurs d'agents locaux aux statuts sociaux divers. Il envisage ainsi les différents récits que produisent ces interactions, « traités », « narrations », ou « histoires naturelles », et qui rendent compte de l'instabilité, à la Renaissance, des régimes européens des savoirs qui gouvernent l'écriture de l'histoire.

 

Thèmes de recherche

- Histoire des sciences et des savoirs de l'époque moderne

- Production des savoirs et mission

- L'Europe et ses Indes au XVIe siècle / Les monarchies ibériques et l'Orient

- Histoires d'histoires naturelles

- Historiographies contemporaines des sciences et des savoirs

 

Évenements

Vendredi 27 octobre 2017
Journée(s) d'étude
Face aux reconfigurations historiographiques permanentes et à la forte spécialisation thématique en histoire, cette journée d’étude cherche à établir des ponts entre des historiographies différentes qui ont eu pour centre d’intérêt principal, ces dernières années, l’analyse de la production des savoirs, l’étude des configurations politiques...
Jeudi 15 juin 2017, Vendredi 16 juin 2017
Colloque
Colloque international organisé par : Julie Brumberg-Chaumont (CNRS/LEM/PSL) Antonella Romano (EHESS/CAK) avec le soutien de : Stéphane Van Damme (EUI, Florence) Alain de Libera (Collège de France). Programme Jeudi 15 juin 2017 - Salle 13 9h - 9h30 : introduction par Julie Brumberg-Chaumont (CNRS/LEM/PSL) 9h30...
Mercredi 10 mai 2017
Débat
Débat en présence de l'auteur Federico Marcon (Princeton University) autour de son ouvrage The Knowledge of Nature and the Nature of Knowledge in Early Modern Japan (University of Chicago Press, 2015). Discutantes : Annick Horiuchi (CRCAO) Antonella Romano (EHESS, CAK) Le programme complet de la...

Publications