Professeur invité

Professeur invité en janvier 2017, Carlo Fantappiè est professeur de Droit canonique à l’Université de Roma Tre.  Dans ses conférences il se propose de tester l’hypothèse de Max Weber selon laquelle le droit canonique a été en Occident « un guide pour le droit séculier sur le chemin de la rationalité ». Par l’analyse des certains concepts théologiques-canoniques pendant la longue durée, il vise à contribuer aux investigations autour de l’archéologie du juridique et du politique et à renouveler les discussions sur la dialectique entre sécularisation et transmigration du sacré.

 

Conférences 

Lex canonica – Modèle de la loi de l’État moderne

L’évolution et la transformation du concept de la loi, des décrétales médiévales à la Seconde Scolastique, décrivent le chemin qui a permis à l’Église de forger le modèle de la loi moderne. Il s’agit de retracer les passages qui prennent congé de la loi comme ordre de la raison pour l’envisager comme commandement et obligation politique.

  •  Le 25 janvier 2017, de 15h à 17h, à l'Ehess, en salle 13, au 105 Bd Raspail 75006 Paris.

 

Professio status contractus

 Cette conférence se propose de montrer comment l’évolution du droit monastique autour de la profession religieuse, évolution qui passe par l’intermédiaire de l’obligation morale, du rite liturgique et de la formule juridique, a favorisé l’idée de status et, ensuite, celle de contractus. Le monde des religieux peut être perçu encore une fois comme un laboratoire de la première modernité juridique.

  •  Le 26 janvier 2017, de 15h à 17h, à l'Ehess, en salle 13, au 105 Bd Raspail 75006 Paris.

 

Administratio – Les incunables canoniques de l’administration moderne

Cette conférence vise à présenter la transformation du droit canonique après la « réforme grégorienne », un événement qui est à l’origine de la mise en place d’un espace administratif organisé en termes bureaucratiques (les officia et beneficia de l’Église) et se fondant sur les distinctions conceptuelles des canonistes (auctoritas, iurisdictio, administratio).

  •  Le 30 janvier 2017, de 17h à 19h, à l'Ehess, en salle Salle Alphonse Dupront, au 10 rue Monsieur-Le-Prince 75006 Paris.

 

Forma concursus – L’invention du concours publique

 Il s’agit de vérifier comment l’introduction, après le concile de Trente, des procédures de sélection à la carrière cléricale et de la forme du concours aux paroisses ont transformé le statut du prêtre dans une profession fondée sur les réquisits et le mérite. Dans la théologie morale du xvie siècle le mérite devient aussi le critère principal pour administrer la justice distributive dans les Universités.

  •  Le 8 février 2017, de 15h à 17h, à l'Ehess, en salle 13, au 105 Bd Raspail 75006 Paris.