Dinah Ribard

Centre de recherches historiques - CRH / Groupe de recherches interdisciplinaires sur l'histoire du littéraire - GRIHL

Directrice d'études de l'EHESS
Tél. : 01 49 54 25 03
Mail : dinah.ribard@ehess.fr
Chaire : Histoire et récits du travail
Site(s): GRIHL

Domaines de recherche

- direction d'études à l'EHESS : "Histoire et récits du travail" :

Ma recherche porte sur la connaissance du travail. Histoire et récits : je n’oppose pas les deux termes, ni ne prétends combiner une étude des discours, des représentations, ou de l’expérience du travail à celle de ses évolutions. Je m’intéresse aux sources diverses qu’ont produites entre époque moderne et début de l’époque contemporaine des faits de travail précis, discontinus, locaux, des événements, des situations, des configurations anciennes. Un exemple : dans une collection de copies manuscrites d’actes et documents divers concernant les métiers, les pauvres, l’approvisionnement, bref ce qu’on appelait la police au XVIIIe siècle, on peut trouver, en annotation d’un de ces documents, un bref historique des efforts d’un groupe de maîtres de métier pour trouver – pour faire forger – les pièces juridiques susceptibles de donner à leur activité professionnelle un passé qui leur convienne. La source normative ainsi annotée, un statut de métier, en devient incertaine : authentique règlement professionnel ou faux habilement rédigé, ou vraie pièce délibérément qualifiée de faux, pour une raison ou pour une autre ? Le geste historiographique, le commentaire critique, le travail d’archivage l’ajustent en tout cas à l’histoire de l’investissement du pouvoir politique dans la transformation du travail en France à l’époque moderne. La collection en question, en effet, a été constituée pour une famille de grands magistrats, ministres et serviteurs de l’Etat. Elle s’offre au chercheur dans un dépôt public. D’autres sources pourtant bien plus bavardes, pourtant lisibles dans des livres publiés et mêmes republiés plusieurs fois, n’ont pourtant jamais rejoint l’histoire du travail. C’est le cas des productions poétiques des bourgeoisies urbaines, ou des débats menés entre moines sur le travail intellectuel, ou de la réflexion philosophique sur la couleur dans laquelle peintres et teinturiers se sont croisés.

J’essaie de comprendre la transmission du sens qu’avaient des actes de travail passés. La question de l’écriture est centrale dans une telle recherche : ce qui se pense par écrit, ce qui se fait et ne se fait pas par écrit, et ce qui arrive aux écrits une fois qu’ils existent.

- histoire du travail intellectuel (1600-1900)

- histoire des disciplines (savoirs et déplacements des savoirs, enseignement et lieux d'enseignement, historiographie des disciplines)

- histoire des métiers (professions, vocations, qualifications des activités, organisation(s) du travail, historiographie des « états » et « conditions »)

- projets et faiseurs de projets : l'écriture de l'avenir (réformes, inventions, utopies)

 

Évenements

Mardi 22 janvier 2019
Journée(s) d'étude
La 7ème édition de « Linguistique et écrit », organisée par Marion Carel (Centre de recherches sur les arts et le langage, CRAL) et Dinah Ribard (CRH- Groupe de recherches interdisciplinaires sur l’histoire du littéraire-GRIHL) aura lieu le mardi 22 janvier 2019. 9 heures 15...
Lundi 3 décembre 2018
Journée(s) d'étude
La 6e édition de « Linguistique et écrit », organisée par Marion Carel (Centre de recherches sur les arts et le langage, CRAL) et Dinah Ribard (CRH- Groupe de recherches interdisciplinaires sur l’histoire du littéraire-GRIHL) aura lieu le lundi 3 décembre 2018. 9h15 Présentation de...
Jeudi 24 novembre 2016, Vendredi 25 novembre 2016
Journée(s) d'étude
Cette journée réunira anthropologues, historiens et linguistes autour de la question de l’énonciation linguistique et de ses liens avec l’action menée par l'intermédiaire des énoncés. Qui parle lorsque le locuteur se désengage au profit d’une parole proverbiale ? Qui est celui qui agit lorsque l’énoncé...

Actualités

Compte-rendu
La table ronde avec l’historienne Dorothea von Mücke était organisée autour de son livre The Practices of Enlightenment. Aesthetics, Authorship, and the Public , paru chez Columbia University Press, en 2015. Dans le cadre des échanges PSL-Columbia, l’historienne Dorothea von Mücke (Columbia) a présenté son...