Eve Chiapello

Institut Marcel Mauss - IMM / Centre d'étude des mouvements sociaux - CEMS

Directrice d'études de l'EHESS
Tél. : 01 59 54 25 86
Mail : eve.chiapello@ehess.fr
Chaire : Sociologie des transformations du capitalisme
Site(s): CEMS

Dans la foulée du manuel de recherche Sociologie des Outils de Gestion (Chiapello, Gilbert, 2013) qui faisait le point sur les différentes approches possibles pour développer une sociologie attentive aux outils de gestion et aux instruments politiques, j’essaie de développer une analyse des transformations du capitalisme à partir d’un décryptage des outils de gestion utilisés par les entreprises et des instruments politiques mis en œuvre par des personnes de droit public pour réguler et organiser ce capitalisme. Plus particulièrement, je m’intéresse depuis deux ans au phénomène de financiarisation de notre économie et aux outils qui accompagnent cette financiarisation. Je cherche notamment à documenter la pénétration de tous les secteurs d’activités par des outils « financiarisés », c’est-à-dire des instruments qui reposent conceptuellement et techniquement sur le corpus techno-scientifique de la finance moderne. J’essaie aussi de comprendre dans quelle mesure les formats financiarisés se trouvent mobilisés pour incorporer certaines critiques du capitalisme à son fonctionnement. Ainsi, il semble ainsi par exemple que la question écologique donne lieu à l’invention de divers dispositifs financiarisés.

 

Dernières publications:

Baud C., Chiapello E. 2015  « Comment les firmes se financiarisent : sous le marché, les règles ? Le cas de la financiarisation du crédit bancaire »., Revue Française de Sociologie, 2015, vol. 56, N°3 ( How the Financialization of Firms Occurs: The Role of Regulation and Management Tools. The Case of Bank Credit, Revue Française de Sociologie, 2015, vol. 56, N°3 (en coll. Avec C. Baud), pp. 288-314 [English translation on line])

Chiapello E. 2015. Financialisation of valuation, Human Studies, 2015, vol 38, n°1  pp. 13-35, DOI 10.1007/s10746-014-9337-x

Chiapello E., Walter C. 2016.  The three ages of financial quantification: a conventionalist approach to the financiers’ metrology, Historical Social Research /Historische Sozialforschung, R. Diaz-Bone, E. Didier (eds), Special Issue « Conventions and quantification in economy, politics and statistics - historical perspectives” , vol 41, N° 2, pp. 155-177 (DOI 10.12759/hsr.41.2016.2.155-177)

Chiapello E. 2016. Critical accounting research and neoliberalism, Critical Perspectives on Accounting, Special Anniversary Issue, (DOI 10.1016/j.cpa.2016.09.002)

Chiapello E. 2016.   “How IFRS contribute to financialisation of capitalism”, in: IFRS in a Global World, Bensadon D., Praquin N (eds), Springler, pp. 71-84

Chiapello E., Gilbert P. 2016.  « L’agence » des outils de gestion , in : Théories des organisations. Nouveaux tournants, François-Xavier de Vaujany, Anthony Hussenot, Jean-François Chanlat  Eds,, Paris : Economica, 2016, pp. 177-198 (en coll. Avec P. Gilbert).

 

Thèmes de recherche

  • Critique du capitalisme et histoire du management
  • Sociologie des instruments politiques et de gestion
  • Catégories comptables et catégories économiques

Évenements

Lundi 20 juin 2016
École d'été
Hyper-specialization characterizes most, or all fields of academic studies. Medicine, history, economics or anthropology, are divided in internal subfields, often compartmentalized from each other and bearing little connection to the mother discipline. This hyper-specialization helped the development of all sciences, including the Social Sciences, but...

Actualités

Prix et distinctions
Ève Chiapello, directrice d’études à l’EHESS, fait partie des 6 lauréats du Prix Anneliese Maierdoté doté de 250 000 € décerné par la Fondation allemande Humboldt le 26 janvier 2016. Ce prix est attribué chaque année par la fondation à des chercheurs en sociologie en...